L'article

Souvenirs de captivité

 
18.06.07 - Le prêtre Douglas Al-Bazy de Bagdad revient sur sa détention éprouvante aux mains de la résistance irakienne
Sitôt après sa libération, le 28 novembre dernier, le prêtre catholique chaldéen Douglas Yussuf Al-Bazy de l’Église St. Élie a voulu rentrer dans sa paroisse parce qu’«elle a plus besoin de [lui] maintenant que jamais», a confié l’ex-otage. Avant cela, Al-Bazy avait déjà échappé de peu à la mort par deux fois.
En arrivant au Séminaire St. Pierre, je pensais à ces nombreux responsables chrétiens irakiens abattus ou enlevés, dans la ville d’Ankawa, au Nord de l’Irak. Quels étaient les motifs de ces enlèvements? Étaient-ils religieux ou simplement financiers? En Irak, les histoires de racket, les conversions forcées, les enlèvements de responsables chrétiens et les actes de vandalisme contre les églises étaient monnaie courante, autant que les échoppes qui vendent illégalement du carburant en bord de route. Mais je voulais un témoin de première main.
Le Séminaire St. Pierre et son extension laïque, le Collège Babel, ont été relogés ici à Ankawa, Bagdad étant devenue trop dangereuse. Quelques responsables chrétiens irakiens ont minimisé la portée religieuse des enlèvements. Par ailleurs, le nombre de chiites et de sunnites enlevés est bien supérieur. J’espère que le prêtre éclaircira ce fait.

Embuscade
Al-Bazy me dit qu’il venait de finir de célébrer la messe et qu’il roulait sur l’autoroute Al-Kanat de Bagdad lorsque quatre voitures l’ont coincé. Des hommes armés sont descendus, l’ont tenu en joue et lui ont bandé les yeux. Puis ils l’ont baladé un certain temps avant de l’amener dans une maison quelque part à la nuit tombée.
Le prêtre grimace ensuite alors qu’il me raconte comment ses ravisseurs lui ont cassé des dents avec leurs genoux, ont brûlé sa moustache à la cigarette et meurtri ses testicules avec des pinces. «Le sixième jour a été le plus dur. Ils m’ont frappé au marteau sur tout le corps. Puis ils m’ont mis un pistolet vide sur la tempe des centaines de fois et ont appuyé sur la gâchette. Intérieurement, je mourais, à chaque fois.»
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x