L'article

Sois jeune et tais-toi

Sois jeune et tais-toi
 
23.04.18 - Pour l'ancien président de l'Alliance évangélique française, Mai 68 a été "salutaire" pour l'Eglise. Il explique pourquoi.


Dossier.
Claude Grandjean, ancien président de l’Alliance évangélique française, avait vingt-cinq ans en Mai 68 et venait de se convertir à Jésus-Christ. Cinquante ans plus tard, il livre ses réflexions de papy-boomer dans Avant que le soleil s’obscurcisse (éd. Farel). Il y analyse cinq slogans et affiches de Mai 68.
Il revisite par exemple «Sois jeune et tais-toi». «Jusqu’au début des années soixante, on ne parle pas à table, on ne répond pas. Les jeunes ont balayé cette autorité, qu’elle soit parentale, politique ou religieuse. Cette contestation est entrée dans l’Eglise et c’était salutaire. Les jeunes ont changé la musique et l’approche du culte. Dans l’Eglise, on pouvait s’exprimer, les frères mais également les sœurs!»

Mais pour Claude Grandjean, au-delà de Mai 68, c’est surtout l’émergence de la culture jeune qui a été positive. «Avant, toute une tranche de population n’existait pas. On passait directement de l’enfance à l’âge adulte, récupéré par un système, sans avoir eu le temps de savoir quelles étaient nos aspirations, sans avoir eu le temps de se découvrir.»

S’il devait citer un verset de la Bible qui fait écho à cette évolution sociale, Claude Grandjean, choisirait: «Que personne ne méprise ta jeunesse» (1 Tim. 4, 2).



Marie Lefebvre-Billiez

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © La Marianne de mai 68, Jean-Pierre Rey
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x