L'article

Si aucune Eglise ne satisfait votre soif relationnelle...

Si aucune Eglise ne satisfait votre soif relationnelle...
 
22.12.14 - Certaines personnes ne se sentent bien dans aucune Eglise, notamment en raison de relations difficiles à nouer. Est-il nécessaire de faire des efforts, de trouver des solutions?
Si oui, lesquels?
Vous avez cherché, changé de lieu et tenté de vous intégrer, mais rien n’y fait: vous avez toutes les peines du monde à trouver une Eglise dans laquelle vous vous sentez bien. Ici, vous avez l’impression que les relations sont superficielles, là vous vous sentez jugé.
Les raisons qui empêchent les chrétiens de se sentir bien dans une ou plusieurs Eglises sont nombreuses. Elles peuvent être spirituelles (intérêt des prédications, sensibilité théologique, etc.), mais elles sont aussi bien souvent relationnelles: bien s’entendre avec les autres membres de l’Eglise ou les responsables n’est pas toujours évident. Ces difficultés relationnelles, même si elles revêtent plusieurs formes, ont toutes une chose en commun: elles empoisonnent la vie.

«Je n’ai aucune relation»
Des blessures ou des trahisons passées peuvent handicaper une personne qui aurait besoin de nouer des relations authentiques, parce que la confiance fait défaut. Mais cela peut aussi provenir d’une difficulté à communiquer et à se faire comprendre. «Les problèmes relationnels émanent fréquemment d’une mauvaise image de soi ou des autres», explique le thérapeute Bernard Bally. Autrement dit, si vous ne vous sentez pas à la hauteur et ne vous appréciez pas tel que vous êtes, ou si à l’inverse vous êtes convaincu que les autres sont mauvais et qu’on ne peut avoir confiance en personne, la première étape vers le rétablissement consiste à démanteler ces fausses croyances, au besoin avec de l’aide.

L’impression de se sentir jugé est aussi récurrente. «Certains ont le sentiment de ne pas être appréciés, que les gens les regardent de travers», analyse la psychologue Anne-Laure Guenat. Mais «inconsciemment, ceux qui se sentent jugés se jugent bien souvent eux-mêmes», ajoute Bernard Bally. Cependant, il nuance: si vous le ressentez, c’est certainement parce que cela a été réel à un moment ou un autre de votre vie. Bien sûr, parfois votre impression peut être fondée, car le jugement et la critique existent aussi dans l’Eglise. Dans ce cas, le dialogue devrait être indispensable pour ne pas conserver de la rancœur.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x