L'article

Santé: réconcilier ce que la médecine a séparé

 
21.05.07 - L’anthropologue Ilario Rossi analyse les interactions entre la santé et le spirituel d’un point de vue historique et sociologique. La demande de santé à tout prix des patients du XXIe siècle aide paradoxalement la médecine scientifique à reconnaître ses limites
«Seul un être immortel et imperméable à la douleur ne serait ni médicalisé ni croyant». Pourquoi associez-vous la santé et la croyance?
Parce que maladie et mort constituent les références fondamentales tant pour les religions que pour le monde de la médecine scientifique et universitaire. La relation entre ces deux pôles se caractérise cependant par un antagonisme évident.
C’est la Renaissance qui a marqué la séparation historique entre religion et médecine. Cette dernière, par le biais d’études anatomiques et d’une lecture du corps indépendante du sacré, est à l’origine du principe du corps objet. Dès lors, religieux et posture scientifique se sont développés de façon parallèle. Ils ont décliné leur savoir et leurs réponses de façon distincte.

Parallèlement à cette laïcisation de la médecine, le XXe siècle a vu une explosion des médecines parallèles et un regain d’intérêt pour la prière de guérison. Comment expliquez-vous cette évolution ?
Depuis cinq siècles, la médecine est restée fidèle à ses références strictement scientifiques et laïques, avec les conquêtes dans la maîtrise du corps que l’on sait.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
En savoir plus

Enquête sur le phénomène

Quête de santé (Ed. Labor et Fides) décortique les relations entre le monde de la santé et celui du religieux. Ce collectif d’experts, surtout en sciences humaines, montre le rôle majeur des croyances dans les questions liées à la santé. Ce livre est d’un apport réel pour réfléchir aux articulations entre santé et croyances. Le chapitre consacré à la prière de guérison pratiquée par les pentecôtistes, sous la plume de Jörg Stolz, responsable de l’Observatoire suisse des religions, n’est pas très convaincant. Un seul séminaire et un seul orateur pour généraliser les travers des ministères de guérison chrétiens? Même si l’auteur s’en défend timidement, le verdict est abusif.
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x