L'article

Sa famille brisée, il encourage celle des autres

Sa famille brisée, il encourage celle des autres
 
18.09.17 - Aujourd’hui pasteur et père de famille, Valéry Gonin revient sur le drame familial qui a marqué son enfance. La folie meurtrière de son père n’a pas eu raison de sa foi. Témoignage.
Juin 1998. A cette période, on pouvait lire dans Le Temps: «Il tue sa femme, blesse son fils et se suicide dans une tourbière»: Ainsi titrait le quotidien un article concernant un drame familial survenu aux Ponts-de-Martel, dans le Jura suisse. Troisième fils de ce couple, aujourd’hui pasteur à mi-temps, Valéry Gonin revient sur son histoire et sa reconstruction dans son livre Des racines dans le ciel. Publié aux éditions Favre, l’ouvrage sortira le 1er octobre.


Une nuit de cauchemars
Ce soir-là, au retour d’une réunion d’Eglise où il a témoigné de sa récente conversion, Valéry Gonin est sur le point de vivre la pire nuit de sa vie. Lorsqu’il souhaite «bonne nuit» à sa maman, le jeune homme de dix-neuf ans ne se doute pas que c’est la dernière fois qu’il lui parle.

Peu de temps après, il est réveillé par des coups de feu et les cris épouvantés de sa mère appelant Jésus. Le jeune homme se précipite dans la buanderie, où il trouve son frère dans une mare de sang. En attendant l’arrivée des secours, il croit entendre d’autres coups de feu à l’extérieur et craint le pire.

A l’hôpital, où son frère est opéré, des agents annoncent au jeune homme et à son frère aîné que le corps sans vie de leur mère a été retrouvé. Plus tard, la police retrouvera celui du père qui s’est donné la mort dans les marais de la région. La cause de sa folie meurtrière? Le rejet de sa femme, qui avait engagé une procédure de divorce.

Dieu comme un père, une notion abstraite
Valéry Gonin est sous le choc, mais il ne s’effondre pas: «J’étais déconnecté de mes émotions.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: NBC News
 

x