L'article

Retrouver goût à l'hospitalité

Retrouver goût à l'hospitalité
 
19.11.12 - L’hospitalité est une valeur qui se perd. Le stress, l’individualisme et nos agendas chargés ne sont pas pour privilégier cette forme d’amour. Cinq pistes pratiques pour retrouver goût à l’hospitalité.
Depuis quand n’avons nous pas invité une nouvelle personne à notre table? Alexander Strauch, auteur de Les commandements relatifs à l’hospitalité, (éd. Impact), explique que de nos jours, l’hospitalité est en pleine perte de vitesse. Nous prenons de moins en moins de temps pour inviter les gens spontanément chez nous. Et quand nous recevons, nous faisons particulièrement attention à ce que nos invités soient de bons amis et prenons moins le risque d’inviter de nouvelles personnes ou des inconnus. Il serait dommage de passer une soirée différente de celles auxquelles nous sommes habitués, pensons-nous...

L’hospitalité sans amour est vaine
«Quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas l’amour, cela ne me sert de rien» (1 Cor. 13, 3).
Cette exhortation de Paul est aussi vraie en matière d’hospitalité. Tous nos sacrifices et tous nos efforts, s’ils sont exécutés dans la froideur et l’indifférence, n’ont aucun sens. Car l’amour est le corollaire nécessaire à toute action chrétienne. Katalin et Cédric, qui invitent des gens chez eux presque tous les week-ends, considèrent l’hospitalité comme la base de la vie chrétienne. Et de citer ce verset: «Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel» (Jos. 24, 15), qui les pousse à avoir une maison ouverte pour accueillir.
Alexander Strauch l’affirme dans son ouvrage: pour l’Eglise primitive, l’hospitalité a été l’un des ferments les plus efficaces de l’évangélisation des païens. En effet, quelle meilleure occasion que de partager, en plus de sa nourriture, sa foi autour d’un repas? C’est par ce type de moments forts que nous créons des liens et que nous pouvons le mieux avoir des débats d’idées et parfois même prêcher la parole de l’Evangile à ceux qui en ont besoin. Mais concrètement, comment s’y prendre?
Voici quelques pistes suggérées par Alexander Strauch.

1. Prendre le temps
Avec nos emplois du temps toujours plus chargés, inviter quelqu’un spontanément n’est pas aisé, voire carrément impossible à certaines périodes.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x