L'article

Réputés de droite, les évangéliques surprennent au centre

Réputés de droite, les évangéliques surprennent au centre
 
18.12.17 - Des enquêtes révèlent que les évangéliques se positionnent selon le contexte. Plutôt placés à droite sur l’échiquier politique, la tendance bascule vers le centre. Mais alors que les discours de haine et les dérives populistes sont en hausse, la position des évangéliques en politique pourrait bien devenir déterminante. Une contribution de l’historien Sébastien Fath.
Les évangéliques, à droite toute? L’arrivée de Donald Trump au pouvoir, l’an dernier, peut le laisser penser. Il faut dire que l’élection du dernier président des Etats-Unis a été favorisée par un vote massif des chrétiens born again blancs. En Suisse, beaucoup soutiennent le parti de l’UDC. Ce dernier a beau s’intituler Union Démocratique du Centre, il porte mal son nom: il se range en effet du côté de la droite conservatrice.

Une tendance démontrée
En Belgique comme en France, les évangéliques cultivent la même réputation: ils seraient responsables d’un basculement à droite du vote protestant. Ce qui se traduit par un goût prononcé pour la liberté, une certaine méfiance vis-à-vis de l’Etat régulateur, et des options conservatrices sur le plan de l’éthique familiale, médicale, sexuelle. Ce positionnement plutôt droitier est attesté par plusieurs enquêtes (IFOP, IPSOS). La droite politique ferait-elle partie de l’ADN évangélique? Deux nuances méritent d’être apportées.


Préférences politiques conjoncturelles
Un coup d’œil dans le rétroviseur offre un premier rappel salubre: on découvre qu’au fil des décennies, les préférences politiques évangéliques sont conjoncturelles, non structurelles. Les votes évoluent suivant le contexte! En France, en Belgique et en Suisse, les évangéliques passent au 19e siècle pour être du côté des «idées nouvelles». Plutôt à gauche. Ils apprécient les principes républicains, souhaitent une séparation des Eglises et de l’Etat, plaident pour les plus défavorisés. Les conservateurs du «parti de l’ordre» ne les apprécient guère.

Basculement au centre
Au cours du 20e siècle, avec la montée du communisme, la donne a changé. Après 1945, la Guerre froide se met en place. L’arrivée de nombreux missionnaires d’Amérique du Nord, dans un contexte de menace communiste, «droitise» les positions. La gauche devient suspecte de favoriser l’athéisme et de préparer le terrain à un communisme anti-Dieu. Les évangéliques, plus soucieux que d’autres protestants d’évangélisation active, se recentrent.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x