L'article

Relation d’aide pour les enfants: tout est à faire

Relation d’aide pour les enfants: tout est à faire
 
22.10.07 - Rob Hondsmerk, diplômé en psychologie de l’enfant, dirige Stichting Chris, une fondation chrétienne aux Pays-Bas
La notion de relation d’aide évoque le monde des adultes. Mais votre organisation se spécialise dans celle des enfants.
C’est vrai. Les premiers thérapeutes pour enfants remontent au maximum à une quarantaine d’années. C’est une discipline qui a été adoptée dans le milieu chrétien il y a seulement une quinzaine d’années. Bien sûr, cela existait auparavant, mais il n’y avait pas de méthode structurelle. Les Pays-Bas sont à la pointe. Je ne connais rien de tel ailleurs en Europe.

Et que propose votre fondation Chris ?
Je devrais commencer par un brin de témoignage personnel.
Tout a commencé par Weid mijn Lammeren («Paissez mes brebis»). Cet ouvrage d’Else Wlug, une évangéliste pour enfants, a connu un succès phénoménal dans le milieu chrétien. Débordée par les demandes, son auteur, une grand-maman, a lancé la fondation Chris comme un centre d’aide pour les enfants. J’en ai pris la direction dans des circonstances extraordinaires, dirigées par Dieu. Notre but premier a été de mettre sur pied un réseau d’entraide et une ligne d’appel d’urgence. Il nous a fallu deux ans pour mettre sur pied ce réseau qui compte aujourd’hui cinq cents volontaires. Nous recevons six mille appels par année et des e-mails de plus en plus nombreux. Notre équipe comprend quinze personnes et depuis cet été, nous sommes subventionnés par l’État.
Nous avons découvert deux choses. Premièrement, n’importe qui peut être un relais utile pour les enfants. Certains nous appelaient simplement pour partager à quelqu’un leur bulletin scolaire, parce que leurs parents ne sont pas là ou pour pleurer la mort d’un hamster. Deuxièmement, à l’autre extrême, il faut des gens formés ou même des professionnels dès que les problèmes se font sérieux, avec des traumatismes comme le suicide, l’inceste ou un foyer qui se désagrège. Puis nous avons développé un cours sur la cure d’âme d’enfants et avons formé des gens dans de nombreuses Églises.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Parents, n’ayez pas peur de demander pardon

Il faut pardonner aux enfants même sans attendre qu’ils vous le demandent. Tant de parents ont de la peine à demander pardon lorsqu’ils font du mal à leurs enfants ? On a peur de perdre son autorité, alors que ça la renforce, bien au contraire. Je ne suis pas le meilleur parent, mais je fais de mon mieux. Je veux leur donner l’exemple d’une vie vécue dans le pardon de Dieu pour moi. Depuis quand l’Église est-elle pour les gens parfaits ? Rob Hondsmerk
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x