L'article

Que croient les mormons?

Que croient les mormons?
 
20.02.12 - Qui sont les mormons ? Une secte ou une Eglise chrétienne ? Pas inutile de répondre à ces questions, à l’heure où Mitt Romney tire son épingle du jeu dans la course à l’investiture républicaine aux Etats-Unis.
«Priez Dieu pour qu’il vous montre si Joseph Smith est son prophète. Cela ne vous coûte rien !», tentent deux jeunes mormons dans un ultime assaut. En face de ces Américains vêtus de noir, le chrétien ne cédera pas, même après quinze minutes de discussion : pour lui, la Bible est pleinement suffisante, Le Livre de Mormon est une invention humaine et Joseph Smith un faux prophète. Mais il a du mal à argumenter davantage. Car finalement, qui sont ces représentants de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours ? Sont-ils si différents des chrétiens ?

14 millions d’adeptes
La question a toute sa pertinence, à l’heure où le multi-millionnaire mormon Mitt Romney a pris une option pour remporter les primaires républicaines. Ce mouvement compte quatorze millions de fidèles à travers le monde, dont 8000 en Suisse et 35 000 en France. Dans l’Hexagone, on annonce qu’un premier temple mormon sera construit dans les Yvelines pour 80 millions d’euros. «Nous sommes une Eglise chrétienne normale !», assure Matthias Weidmann, porte-parole de la communauté en Suisse.
Joseph Smith, fondateur du mouvement en 1830, a d’ailleurs été enseigné dans la tradition évangélique.
Pourtant, le mormonisme est vite assimilé à une secte. Ce mouvement «opère des mutations constantes», nuance la fiche de présentation du colloque international sur le mormonisme, qui se tiendra en décembre à Bordeaux : «Il est passé du statut de “secte”, au sens de groupe se détachant d’une tradition majeure pour suivre un prophète radical, à celui de “dénomination”, pour atteindre, dans son pays au moins, le couronnement de celui d’“Eglise”.»

Religion américaine
Car le mormonisme est une religion d’abord américaine. Toute l’histoire narrée dans Le Livre de Mormon s’y déroule (lire encadré), le Christ ressuscité s’y est révélé et y établira son Millénium. Et son fondateur Joseph Smith est évidemment américain. Pas étonnant, dès lors, que le mormonisme soit le quatrième courant religieux aux Etats-Unis, avec six millions d’adeptes.

Entre mythologie, gnose et christianisme
Sa doctrine apparaît comme un mélange de différentes traditions et philosophies. Déjà, l’histoire fondatrice du mormonisme relève presque de la mythologie (lire encadré). On trouve aussi des éléments gnostiques : les hommes, existant de toute éternité en tant qu’esprits, «acceptèrent le plan de Dieu selon lequel ils pourraient obtenir un corps physique et acquérir de l’expérience sur la terre de manière à progresser vers la perfection et réaliser leur destinée divine en héritant la vie éternelle», explique une brochure de prosélytisme. Chacun peut même devenir un dieu après sa mort.

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Origine quasi-mythologique

Né officiellement en 1830, le mormonisme fait remonter ses origines au moins au septième siècle avant Jésus-Christ. Le prophète Néphi, né à Jérusalem, construit alors un bateau pour se rendre sur la terre promise américaine. Les révélations successives qu’il reçoit, ainsi que celles d’autres prophètes de sa lignée, sont regroupées par Mormon sur des plaques en or, puis complétées par son fils Moroni, lequel les cache. Des dizaines de siècles plus tard, en 1823, un jeune Américain, Joseph Smith, reçoit la visite de Moroni, ressuscité, qui l’investit d’une mission : retrouver les fameuses plaques d’or, qui «contiennent la plénitude de l’Evangile éternel». Après les avoir découvertes, Joseph Smith les traduit et les publie : c’est la naissance du Livre de Mormon. L’Eglise mormone est organisée en avril 1830, Joseph Smith se proclame président et prophète, puis choisit douze apôtres pour convertir les nations.
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x