L'article

Présidentielles: et maintenant?

Présidentielles: et maintenant?
 
22.05.17 - Après une campagne électorale dure, clivante et à l’issue frustrante pour de nombreux électeurs, l’ancienne ministre socialiste Georgina Dufoix et le maire centriste Franck Meyer croisent leurs regards et appellent à la confiance. Entretien.
Nombreux ont été les électeurs déçus de n’avoir pas pu donner leur suffrage à un candidat qui les ait convaincus. En tant que politiciens chrétiens, qu’aimeriez-vous dire aux déçus?
Georgina Dufoix: Je leur dis avec l’apôtre Paul de continuer à prier pour les personnes élevées en autorité afin de pouvoir vivre en paix. Pour avoir été l’une de ces personnes, je peux dire combien cette prière compte! Le pouvoir est souvent envié mais il est aussi source de lourdes charges, de très fortes attaques et de tentations en tous genres. Celui que la Bible nomme le Prince de ce monde est particulièrement présent auprès des personnes élevées en autorité. Qui peut les en protéger? L’Esprit du Ressuscité et j’ai tendance à dire, lui seul. Nous autres chrétiens avons donc une place beaucoup plus importante que nous ne le croyons en priant pour eux et ce, quelle que soit notre opinion à leur égard.

Franck Meyer: J’ai écrit récemment un article pour le Comité Protestant évangélique pour la Dignité Humaine (CPDH), intitulé «pourquoi êtes-vous tristes?», qui reprend la question de Jésus aux «disciples d’Emmaüs».
En effet, j’ai rencontré bien des amis qui étaient désappointés et me demandaient quoi faire quand les temps s’apparentent par certains côtés à ceux des prophètes Michée ou Amos?

Tout d’abord ce n’est pas parce que nous ne comprenons pas ce qui se passe qu’il n’y a rien à comprendre dans ce qui se passe! Sachons prendre le temps du silence plutôt que de nous animer dans des débats stériles: «En des temps comme ceux-ci, le sage se tait car ces temps sont mauvais!» (Amos 5,13).

Deuxièmement souvenons-nous toujours de l’appel que lance Jésus alors qu’il annonce à ses disciples des temps troublés: «Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, car votre délivrance approche» (Luc 21,28).

Troisièmement ne nous relâchons pas, ni dans la prière ni dans l’action. La persévérance, la paix et la joie font partie des vertus chrétiennes et elles ne devraient pas dépendre des circonstances.

Après une campagne aussi dure et révélatrice d’un déclin de la politique, dans quelle mesure doit-on encore voter et s’intéresser à la politique?
Franck Meyer: Nous réagissons comme si nous attendions toujours un sauveur… Notre Sauveur, c’est Jésus-Christ et nous avons «tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité» (Col.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Ixène
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x