L'article

Praz-Soleil: un deuil nécessaire

Praz-Soleil: un deuil nécessaire
 
24.02.20 - Deux piliers de la maison d’accueil historique du Pays-d’Enhaut reconnaissent le choc vécu au village, sans pour autant remettre en cause la sécularisation de l’établissement. L’issue était inévitable.

Photo: Le pasteur-aumônier Olivier Cretegny et des animatrices socio-culturelles du home chrétien, en 2013.
La nouvelle du transfert de la Maison d’accueil Praz-Soleil au Pôle Santé du Pays-d’Enhaut a secoué les amis de l’établissement chrétien et plus particulièrement son personnel. «Nous savons que toute fusion entraîne des peurs face à l’inconnu. Nous aurions dû faire mieux pour les soutenir dans cette transition», concède Olivier Cretegny, premier directeur de Praz-Soleil puis aumônier-animateur pendant de longues années. Habitant lui-même Château-d’Œx, il observe aussi de la déception parmi les bénévoles de l’Eglise évangélique du lieu, point d’appui de la FREE dès le départ: «C’est difficile pour ces personnes et il est important d’expliquer ce qui s’est passé pour faire le deuil», relève-t-il.
Il y a même des déçus «du village», dont les propos prêtent parfois à caution.
Malgré tout, l’ancien directeur veut rester positif et non verser dans le fatalisme. «Deux médecins de la place m’ont dit qu’ils espéraient que l’accueil vécu à l’EMS Praz-Soleil en faveur des résidents perdurera», se réjouit celui qui a toujours cherché à insuffler cet état d’esprit introduit par les fondateurs. Cheville ouvrière de la création de la Maison d’Accueil en 1984, Olivier Cretegny est conscient de refermer un chapitre extraordinaire de sa vie. «Mais avec un grand sentiment de reconnaissance envers Dieu pour toutes les personnes que nous avons pu accompagner et pour tout ce que nous avons vécu entre collaborateurs; que de magnifiques souvenirs!» partage-t-il.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x