L'article

Pourquoi voter malgré tout?

Pourquoi voter malgré tout?
 
20.03.17 - Le pasteur et éthicien Luc Olekhnovitch appelle à trouver un sens à sa participation à la présidentielle.
Posons la question crûment: pourquoi voter? Comme citoyen, je peux avoir de sérieux doutes sur l’utilité de mon vote. Comme chrétien, je suis un migrant de passage dans ce monde. Voter ne peut pas être motivé par un devoir abstrait, il faut que j’y trouve un sens.


La France est un pays divisé qui cherche son unité par le haut: l’élection présidentielle. Il y a pourtant de nombreuses raisons d’être découragé de voter: une offre de candidats déroutante, au point où l’on pourrait ne pas voir pour qui voter; une campagne chaotique animée par des coups de théâtres médiatico-judiciaires plutôt que des débats de fond; un cruel décalage entre l’affirmation du peuple souverain et la captation du pouvoir par une aristocratie républicaine qui s’attribue des privilèges et se comporte comme si elle était au dessus des lois. Il y a enfin ceux qui vivent une réalité sociale décourageante, dont la voix n’est pas entendue et qui sont tentés par l’abstention ou par un vote de colère contre ces élites.

Orphelins du candidat affiché «chrétien»
Certains chrétiens cherchent le candidat qui va incarner leurs valeurs. Ceux qui croyaient l’avoir trouvé en François Fillon sont aujourd’hui déçus et désorientés. Ils auraient tort de se jeter par dépit dans les bras de Marine Le Pen. Ils veulent qu’elle restaure l’autorité? Ils ne devraient pas oublier que ce qui nous protège d’un État policier, nuisible aux libertés y compris celle de culte, c’est l’État de droit qu’elle ne respecte pas. Quant à la défense des valeurs de la famille, il suffit de regarder la sienne... Gardons-nous de nous confier en de prétendus sauveurs et de l’illusion d’instaurer une société chrétienne.

Voter l’amour
Les chrétiens n’ont pas de GPS électoral mais ils ont une boussole: c’est l’amour. Or l’amour chrétien «ne cherche pas son intérêt». Pour voter d’une manière chrétienne, il faut donc faire cet effort d’amour pour tous les hommes, qui est celui de Dieu et s’élever au-dessus de notre intérêt particulier, ou communautaire, pour chercher le bien commun. Ce bien commun n’est pas l’idéal du Royaume de Dieu mais évite le pire du nationalisme haineux, qui crée un climat de guerre civile, ou d’un libéralisme qui détruit des vies au nom de l’argent roi.
Alors pourquoi voter, en dépit du fait que je ne suis qu’un résident temporaire et d’une offre politique décevante? Par reconnaissance pour cette paix dont je jouis dans cette terre d’accueil et qui manque à tant d’êtres humains. Le prophète Jérémie a invité ses compatriotes à rechercher la paix de la cité où ils étaient exilés. Un bulletin de vote est une expression parmi d’autres de cette recherche de paix.

Luc Olekhnovitch

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: Dr
 

x