L'article

Pour redonner son sens à notre Pâques

Pour redonner son sens à notre Pâques
 
23.03.20 - Le temps de Pâques est propice à saisir à nouveau la profondeur du sacrifice de Jésus. Cette année, cependant, il faudra composer avec des interdictions de se rassembler. Quelques pistes pour renouveler malgré tout notre émerveillement pour un Dieu qui se donne et pour l’extraordinaire promesse de la Résurrection. Trois méditations pascales à déguster complètent ce menu de saison de votre magazine.
Vivre Pâques, c’est renouer avec la richesse de nos racines juives
La foi juive a survécu à toutes les tempêtes imaginables, entre autres parce qu’elle est ancrée avant tout dans la famille, y compris au niveau cultuel. A l’époque des Macchabées, par exemple, le culte public était interdit par l’occupant grec, mais il se poursuivait dans l’intimité des familles. Dans la tradition juive, la célébration familiale prime sur celle, communautaire, à la synagogue.
Une célébration toute trouvée pour ce temps est celle de la Pâque juive, telle que Jésus l’a vécue avec ses disciples, autour du repas ritualisé du «Séder».
Celui-ci permet de banqueter, de faire la fête et de découvrir une symbolique d’une richesse insoupçonnée: chaque élément traditionnel du repas annonce la mort et la résurrection du Messie.
Muriel Moret en a organisés dans son Eglise évangélique de Bussigny: «J’aime avoir des racines et les fêtes juives sont nos racines. Vivre un Séder dirigé par un Juif messianique est vraiment profond; cela nous conduit à Jésus», explique-t-elle.
«C’est un grand moment familial», s’enthousiasme lui aussi Bertrand Bourgeois, membre d’une Eglise de la FREE dans le Jura vaudois, qui a découvert cette offre l’an dernier. «On se retrouve à une table par famille où chaque représentant a un rôle précis à jouer à un moment.» Dans ce repas festif ponctué de moments de lecture, de questions ou de chants, «chaque plat a une signification qui nous place devant la bonté et la grâce de Dieu qui nous a libérés de notre Egypte spirituelle. Nos enfants ont trop aimé et désirent y participer à nouveau», partage l’instituteur.

Vivre Pâques, c’est laisser éclater la vie et la créativité
Avec les enfants, la confection d’un jardin de Pâques permet de passer de la mort à Golgotha au dimanche de Pâques en laissant éclater sa créativité. Il suffit de confectionner un jardin miniature dans un grand plat, d’y installer quelques pierres pour un mont Golgotha surmonté d’une croix de bois et une grotte pour tombeau, entourée de verdure.
La confection permet de mettre en place un petit théâtre pour raconter le récit de la Passion.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Istockphoto - Facebook
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x