L'article

Pour Noël cette année, ajoutez la gratitude à votre menu

Pour Noël cette année, ajoutez la gratitude à votre menu
 
20.11.17 - Alors que les fêtes de Noël semblent toujours détournées davantage de leur véritable sens, pourquoi ne pas s’inspirer de Thanksgiving, une fête centrée sur la reconnaissance, pour remettre la gratitude au cœur de nos réjouissances?
Que reste-t-il du sens profond de Noël dans nos fêtes de fin d’année? Souvent bien peu, sommes-nous forcés d’avouer. Bien sûr, la crèche de Jésus est fidèle à son poste, sous le sapin et l’on a participé à la fête de Noël de notre Eglise. Mais après, lors de nos réjouissances en famille ou entre amis, que reste-t-il de l’esprit de Noël, du don de Dieu, en la personne de son fils unique, descendu sur la terre pour nous sauver?


Revenir au sens de Noël
Submergés par l’avalanche de cadeaux, de décorations et les soucis logistiques, il est difficile, en effet, de ne pas se laisser détourner du véritable sens de Noël, qui plus est lorsque l’on se retrouve parmi des non chrétiens. Et si, pour changer, on s’inspirait de Thanksgiving, la très populaire fête américaine, pour remettre de la reconnaissance au centre de nos réjouissances?

Thanksgiving
Pour rappel, Thanksgiving est pour beaucoup d’Américains la fête la plus importante de l’année. Célébrée le dernier jeudi du mois de novembre, elle consiste en une Journée de reconnaissance ou d’actions de grâces rendues à Dieu pour tous ses bienfaits. Historiquement il s’agissait pour les Américains de se remémorer le souvenir de l’arrivée, en 1620, des premiers puritains britanniques dans la baie de Plymouth, alors que ceux-ci fuyaient les persécutions religieuses.
Selon le récit admis, les rares pèlerins qui ont survécu aux privations et diverses maladies ne devaient leur salut qu’à l’intervention providentielle d’un Indien qui leur apprit la maîtrise de l’agriculture locale.

Reconnaissance partagée
Les survivants ont inauguré cette journée de grâces pour célébrer leur première année en terre promise et remercier Dieu pour son secours.
«Devant toutes ces marques de l’approbation et de la grâce de Dieu, nous avons jugé qu’il serait bien ingrat de nous contenter de lui rendre grâce chacun séparément. Aussi, avons-nous fixé dans ce but un deuxième jour solennel, afin de rendre à Dieu gloire, honneur et louange et de le remercier pour ses bienfaits envers nous», stipule alors le gouverneur de la colonie, Edward Winslow.
Evidemment, dans une Amérique toujours plus sécularisée, cette commémoration tend également à perdre son caractère profondément chrétien. Mais puisque Thanksgiving partage déjà avec Noël sa dinde farcie, nous pourrions tenter d’instituer également son rituel principal, à savoir le tour de table où chacun partage avec les autres un événement de l’année écoulée pour lequel il ou elle remercie Dieu.

Insuffler la gratitude
Plus qu’un simple amusement exotique, l’idée est d’insuffler la gratitude dans nos vies et pourquoi pas, dans celles de nos proches. Dans Choisir la reconnaissance (éd. MB), Nancy Leigh DeMoss veut rappeler «la puissance» de cette vertu: «Si la Parole nous exhorte sans cesse à la reconnaissance, c’est parce qu’il y a en elle une force dont peu de chrétiens sont conscients.»

Besoin de dire merci
L’auteure mentionne d’ailleurs Abraham Lincoln, qui instaura précisément Thanksgiving comme fête nationale, en 1863, au plus fort de la guerre civile. «Dans ce contexte de guerre et de division, ce chef d’Etat a eu l’humilité de reconnaître que le peuple américain avait besoin de Dieu et besoin d’être reconnaissant», pointe-t-elle.

Centrée sur Christ
La vraie reconnaissance ne doit pas dépendre des circonstances. «Quand elle est centrée sur Christ et inspirée par la grâce, la reconnaissance est toujours appropriée, même dans les situations les plus difficiles et dans les moments de profond désespoir. Elle redonne espoir même lorsqu’il n’y a plus d’issue.» D’où l’urgence de cultiver cette attitude résolument chrétienne, afin de devenir également «des témoins convaincants de l’Evangile».
Noël façon Thanksgiving? Peut-être l’occasion de remercier publiquement Dieu pour le don de Christ en ce jour particulier!

Anne-Sylvie Sprenger

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

x