L'article

«Petit à petit, l’esprit CNEF gagnera les cœurs et les mentalités»

«Petit à petit, l’esprit CNEF gagnera les cœurs et les mentalités»
 
20.12.18 - L’annonce a été faite en assemblée plénière le 11 décembre: Christian Blanc, pasteur pentecôtiste, sera le nouveau président du Conseil national des évangéliques de France (CNEF) dès le mois de juin. Il succède ainsi à Etienne Lhermenault. Entretien.
Quel est votre parcours de foi et de ministère?
Mes parents fréquentaient l’Eglise réformée de France, dans une région où il y a un temple tous les cinq kilomètres, près de Royan en Charente-Maritime. J’ai connu la Bible et la foi très tôt. Mes parents ont ensuite rejoint une Assemblée de Dieu (ADD) quand j’avais douze ans. Deux ans plus tard, j’ai pris la décision de suivre Dieu et de le servir.
Parallèlement, ce qu’on appelle une vocation ou un appel s’est inscrit en moi. C’était devenu un fardeau intérieur. Après mon service militaire, j’ai commencé mon stage pastoral à Tarbes aux côtés d’un pasteur qui lui-même venait à l’origine d’une autre union d’Eglise. Il m’a donné cette influence d’ouverture aux autres chrétiens. J’ai poursuivi ma formation pastorale dans le Lot-et-Garonne, avant d’arriver à Niort en 1978 où j’ai été reconnu pasteur par les ADD.
J’y suis resté sept ans. Je suis ensuite allé à Valence pendant un an, puis je suis parti en Ariège où j’ai été pasteur pendant vingt-six ans.

Comment avez-vous rejoint le comité représentatif du CNEF?
En 2012 j’ai pris ma retraite administrative, c’est-à-dire que depuis cette année-là, je ne suis plus en charge d’une paroisse. L’Union nationale des Assemblées de Dieu de France (UNADF) m’a alors contacté. Elle recherchait un président pour succéder à Alain Denizou. J’ai accepté.
C’est ainsi que j’ai rejoint le comité représentatif du CNEF. Statutairement dans les ADD, c’est le rôle du président ou du secrétaire d’y siéger. A partir de juin, je vais devoir démissionner de ma fonction chez les ADD pour prendre la présidence du CNEF.

Quels sont, selon vous, les principaux défis pour l’année à venir?
Je vais d’abord m’atteler à connaître toutes les unions d’Eglises. Il y a encore des liens à tisser. Un autre défi sera celui de la transmission. Je ne serai là que pour un mandat de trois ans, non renouvelable. Comme je suis depuis six ans dans le comité représentatif, statutairement je devrai quitter ces fonctions dans trois ans. Une transmission est à préparer pour les jeunes en particulier.
Un autre, parmi les nombreux défis, c’est celui de la mondialisation et des flux migratoires qui amènent un grand nombre de cultures dans les Eglises évangéliques.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x