L'article

Oui, on peut vivre en paix avec l’islam

 
22.03.07 - Martin Accad, doyen du Séminaire baptiste de Beyrouth, sera en Suisse fin avril pour une série de conférences
Martin Accad, qu’est-ce qu’un chrétien arabe comme vous a à partager au sujet de l’islam? Quatorze siècles d’expérience (rires). La présence de communautés musulmanes dans les pays de l’Occident a été ignorée pendant longtemps, mais ce n’est plus possible aujourd’hui. J’ai l’habitude de dire que vous commencez à vivre aujourd’hui ce que les tribus musulmanes ont vécu au VIIIe siècle, lorsqu’elles sont entrées en contact avec les peuplades majoritairement chrétiennes et juives du Proche-Orient et du Maghreb. Je suis là pour dire ce que nous avons appris de cette histoire, ce qu’on peut essayer de transmettre pour ne pas reproduire les erreurs, pour qu’on ne se dirige pas vers un clash tel qu’on le voit souvent se développer.

Peut-on vivre en paix avec l’islam? Oui. C’est mon expérience, moi qui suis né et qui ai grandi au Liban, un pays plus ouvert que d’autres. En général, les chrétiens et les musulmans ont vécu en paix. Les problèmes viennent surtout aujourd’hui du choc entre l’Orient et l’Occident. D’un autre côté, l’Islam en général préfère vivre en paix. Même les fondamentalistes se tournent vers la violence plutôt en
défensive qu’en offensive.

Êtes-vous optimiste, pour le Liban, pour l’Europe? Croyez-vous à une cohabitation possible? Mon pessimisme vient du conflit entre les civilisations, plus qu’entre les religions, à vrai dire. À la base, le conflit est plus économique et politique. Au niveau des sociétés, des populations, c’est notre responsabilité de construire des ponts, d’interpréter le point de vue de l’autre afin qu’on puisse vivre ensemble. Mais quand la politique s’en mêle...
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x