L'article

«On a oublié le sens de la mort»

«On a oublié  le sens de la mort»
 
24.10.16 - Journaliste et théologien, Holger Wetjen publie «Cette mort qui nous fascine» (éd. Olivétan), dans lequel il interroge le lien problématique de notre société face à la mort, notamment en contraste avec les peintures du Moyen Age.
La mort est omniprésente, dans l’actualité et les œuvres de fiction. Ce télescopage entre le réel et le virtuel nous permet-il d’en saisir la réalité?
Absolument. Je dirais même que le télescopage entre le réel et le virtuel est une condition pour saisir cette réalité! Le film Underworld met en scène la lutte entre les êtres humains et les vampires; dans Resident Evil – Retribution, les humains se battent pour survivre à une invasion de zombies. Pourquoi les jeunes sont-ils fascinés par de tels films? Parce qu’ils veulent comprendre la mort! Ils veulent savoir comment vivre face à son omniprésence. Ils trouvent dans ces films une réponse aux questions que le monde ne leur offre pas.

Notre société aurait-elle évincé la mort?
Notre culture postmoderne interdit de parler de la mort. Elle dissimule ainsi une partie de la réalité que les ados ont besoin de connaître.
Dans notre société, la mort a complètement disparu de l’espace public: la plupart des jeunes n’ont jamais vu une personne mourir et les personnes âgées sont écartées dans les maisons de retraite.

Et la Bible?
Ce télescopage entre le réel et le virtuel se trouve déjà dans la Bible et nous aide justement à nous orienter dans le monde. J’étais étudiant en 2001 et je lisais les prophètes bibliques quand sont survenus les attentats du 11 septembre. Je n’étais pas ébranlé comme d’autres pouvaient l’être, grâce au sens très réaliste avec lequel ces prophètes parlent de la mort.

Diriez-vous que le sens de la mort est aujourd’hui incompris?
Tout à fait.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © IStock, DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x