L'édito de la Rédaction

#MeToo

 
19.03.18 - L'édito de la Rédaction - La championne de gymnastique américaine Rachel DenHollander a été victime d’abus sexuels de la part du kinésithérapeute de l’équipe quand elle était jeune. Aujourd’hui, le prédateur est en prison, Rachel lui a offert son pardon.
Une démarche noble, digne du prix qui a été payé pour chacun de nous sur la croix. Car le Christ crucifié étend ses bras d’un côté vers les victimes, de l’autre vers les coupables. Les deux, il les restaure. Les victimes puisent dans sa vie donnée au calvaire la guérison et la force de revivre, de renaître, de ressusciter. Les coupables aussi sont au bénéfice de la même grâce et peuvent vivre en nouveauté de vie de la même manière. Les coupables aussi sont purifiés par le sang de Jésus. Comme nous l’écrivons en page 30, Judas lui-même aurait pu être pardonné, s’il s’était repenti.

Il y a des années, lors d’un concert donné par Philippe Decourroux, une spectatrice a vivement réagi à son hymne au pardon.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

x