L'article

Liberté et innovations pour By Reformation

Liberté et innovations pour By Reformation
 
25.06.18 - Plateforme qui permet d’expérimenter diverses façons de vivre le ministère, By Reformation intrigue et surprend.
Que des réformés aillent se former chez des pentecôtistes et inversement, tel est le défi de la nouvelle plateforme de formation By Reformation de la FPF lancée le 8 juin. «Le point commun des Eglises membres de By Reformation est une forte dynamique de croissance» qui aboutit à un besoin de former beaucoup de ministères laïcs, selon Gilles Boucomont, pasteur. L’idée est de partager le meilleur de ce que chaque Eglise a à offrir. Cela nécessite de «reconnaître qu’il y a une excellence dans une autre Eglise que la mienne, que c’est complémentaire et que je peux envoyer des membres de mon Eglise se former dans d’autres communautés.
C’est transgressif.»
Concrètement, By Reformation est composé de plusieurs lieux de formation répartis en divers endroits, notamment à l’Ile de la Réunion: l’école «Destinée» (transformation individuelle), «Dire Dieu» (apologétique), «Libérer!» (formation au ministère de délivrance, qui a déjà touché 4000 personnes dans de nombreux pays) ou encore
«AuxMarges!» pour le témoignage auprès des marginaux et des exclus. Sans compter une école de prédication, une autre pour le management ecclésial, pour la louange et pour la danse.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 
En savoir plus

Associer le corps à la louange

A l’origine, Virginie Nfa était artiste, pratiquant la voltige à cheval. Un grave accident l’oblige à renoncer à son art. Dans ses prières pour discerner la volonté de Dieu à son égard, elle se sent attirée vers les «mouvements du Saint-Esprit à l’intérieur de son corps».
Petit à petit, elle s’oriente vers la danse et ouvre bientôt une école de danse au sein de l’Eglise Martin Luther King à Créteil. Il s’agit pour elle «d’unifier corps, âme et esprit dans notre louange, pour ne pas mettre le corps de côté». Son école est membre du Conseil international de la danse de l’UNESCO et poursuit l’objectif de «décloisonner l’aspect mystique du ministère de la danse».
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x