L'article

Les tabous ne sont pas qu'une question de pudeur

Les tabous ne sont pas qu'une question de pudeur
 
23.01.17 - Où commence un tabou? Comment le distinguer de la simple pudeur et surtout quand faut-il se méfier de ces silences pas si volontaires que cela? Le point.
En théorie, «parler de tabou» est un contresens. Par définition, ce mot originaire de Polynésie désigne «ce sur quoi on fait silence, par crainte ou pudeur».
Qui dit tabou, dit interdit. Les anciennes civilisations fixaient ainsi les limites de la liberté individuelle vis-à-vis de ce qui était considéré comme sacré ou face à des pratiques jugées impures.
Au début du 20e siècle, Salomon Reinach, historien des religions, expliquait: «Le tabou est un frein face à un danger. Celui qui le viole s’expose à la mort.» Un siècle plus tard, l’Occident postmoderne pratique le relativisme et donne raison à tout le monde. La morale universelle n’est plus. Les Eglises parlent d’un «relâchement des mœurs».
Dans ce contexte, y a-t-il encore des tabous?
Que révèlent-ils sur nous et comment les identifier?

A chacun son tabou
Pour Philippe Auzenet, pasteur et conseiller en relation d’aide, les tabous subsistent bel et bien. Il en a même fait son domaine de spécialisation. Fondateur de l’association Oser en parler, il accompagne depuis une dizaine d’années des jeunes en situation difficile, souvent homosexuels.
«Je distingue deux types de tabous, le bon et le mauvais.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 


x