L'article

Les réseaux sociaux, colporteurs de haine

Les réseaux sociaux, colporteurs de haine
 
22.01.18 - Propos violents, racistes, sexistes ou insultes ne cessent de se propager sur les réseaux sociaux. Alors que ces missiles gratuits sèment la honte et la peur, comment s’armer pour y faire face de manière sage et réfléchie? Analyse.
Si tous les jeunes ne passent pas forcément un jour par une expérience négative des réseaux sociaux, force est de constater que chacun connaît un camarade de classe ou une copine, un copain, qui a dû faire face au harcèlement ou à des insultes. Comment expliquer que ces atteintes «virtuelles», via les réseaux sociaux, aient tant d’impact?

Intouchable, derrière l’écran
«Les dégâts que j’observe parmi les jeunes sont bien réels», constate Christian Kuhn, secrétaire du Réseau évangélique et investi auprès de la jeunesse. La mécanique à l’œuvre est à la fois simple et complexe. Sur les réseaux sociaux, on écrit court et vite, sans recul et sans nuance, le but est de susciter réactions et interactions. «Les outils sociaux sont développés en ce sens», rappelle Christian Kuhn, qui est aussi ingénieur en informatique. «On oublie que le monde entier est potentiellement lecteur de ce qu’on publie. Or, une distance se crée. Si bien qu’on ose écrire sur les réseaux sociaux des propos qu’on ne tiendrait jamais en face de la personne concernée», détaille-t-il.
En d’autres termes, l’internaute a l’impression d’être intouchable, de tirer à travers des meurtrières.
De plus, «les réseaux sociaux constituent un véritable exutoire pour toutes les tensions et les frustrations mal gérées. Ce qui est vrai aussi pour les adultes», ajoute-t-il. En fait, les réseaux sociaux se nourrissent, comme de nombreux médias, des scoops et des scandales qui ont pour fruit toutes sortes d’émotions, y compris les plus négatives. Plus les réactions sont tranchées, plus elles en engendrent d’autres. Ainsi, les messages de haine peuvent se propager de manière virale.

Susciter la honte et l’angoisse
Les conséquences sur les personnes blessées sont peu nombreuses mais graves.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

x