La chronique d'Hugues Not

Les réseaux et l’impossible vérité

 
22.06.20 - La chronique d'Hugues Not - Cet été probablement, un procès va poser un jalon dans le domaine de la liberté d’expression à l’âge des réseaux sociaux. Signe des temps, celui-ci va tourner autour de l’article 230 de la loi américaine et opposer les GAFAM au gouvernement.
Ce fameux article prévoyait que Facebook, Twitter & Co ne seraient pas jugés responsables devant la loi des contenus qu’ils mettent à disposition, à la condition de ne pas se mêler desdits contenus. Et il était destiné à la base à soutenir la diversité des opinions et le débat démocratique. Mais depuis que Twitter appose des commentaires aux tweets de Donald Trump, ce dernier a ouvert un nouveau front dans sa guerre contre les médias. Sa motivation paraît une fois de plus très personnelle, mais ses arguments sont solides: «Si Twitter me censure et me contredit, il se conduit alors en éditeur et doit donc être traité comme tel, c’est-à-dire assumer moralement les contenus qu’il publie.»
Ce développement paraît inévitable et peu importe l’actualité qui a mis le feu aux poudres. Les GAFAM ont acquis un tel poids mondial, un tel pouvoir qu’ils allaient tôt ou tard être pris dans le jeu des intérêts humains et des idéologies et rentrer dans le rang.
Si l’internet a été pendant un temps un contre-pouvoir aux institutions et aux grandes compagnies ainsi qu’une possibilité donnée aux ignorés d’avoir leur propre plateforme, de se grouper et de communiquer publiquement, cette illusion que le monde digital échapperait aux schémas habituels montre aujourd’hui ses limites et cette parenthèse de liberté se referme.
Fake news? Tôt ou tard, à vouloir combattre la fausseté, les rumeurs et les inconvenances, on en arrive à vouloir définir la norme, donc la vérité. Danger!
C’est là un cycle typique de l’histoire humaine où, après une phase d’ouverture, les sociétés se referment toujours sur une série de normes, de comportements et de discours acceptables, avec des censeurs veillant à leur respect.
Tentons de nous rassurer en nous rappelant que le premier média reste l’être humain et que l’Evangile n’a jamais manqué de porte-voix. Quant à la Vérité, elle est toute-puissante et gare à celui qui prétend se l’approprier, religieux, laïque, puissant ou anonyme.

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x