L'article

Les «neo-protestants» seuls à avoir le vent en poupe

Les «neo-protestants» seuls à avoir le vent en poupe
 
21.10.19 - Les Eglises évangéliques dynamisent le protestantisme suisse et français. Chiffres et analyse.
En 2019, les «sans religion» sont majoritaires en France avec 58%. Ils représentent le second groupe confessionnel en Suisse avec 26%, devant les protestants réformés, une des deux confessions nationales. Pourtant, à rebours des grandes tendances, les Eglises évangéliques, nettement minoritaires en France comme en Suisse, poursuivent leur croissance, par la conversion.

La majorité des convertis sont de culture chrétienne
«Les Eglises évangéliques grandissent de 2,3% par an.
Elles rassemblent environ 45 000 personnes en Suisse romande, pour environ 250 000 sur l’ensemble du pays» observe Christian Kuhn, secrétaire général du Réseau Evangélique Suisse (RES). «Environ 80% des nouvelles adhésions en Suisse romande sont le fait de personnes qui ont un arrière-plan chrétien; et parmi ces 80%, environ un tiers provient d’un arrière-plan culturel catholique, un tiers d’un arrière-plan culturel réformé et un tiers d’un arrière-plan culturel évangélique» détaille Christian Kuhn. Parmi les 20% qui n’ont pas d’arrière-plan chrétien, une moitié environ provient de l’islam et du bouddhisme, l’autre moitié ayant un passé athée ou dans l’ésotérisme.

La situation en France
En France, 38% des chrétiens évangéliques ne sont pas nés dans une famille évangélique, mais le sont devenus au cours de leur adolescence ou à l’âge adulte, selon l’Enquête auprès des Protestants (Ipsos) de Stéphane Zumsteeg et Mathieu Gallard, en 2017. Avant de devenir protestants évangéliques, 62% étaient catholiques, 2% de religion musulmane, 2% de religion juive, 7% d’une autre religion et 27% sans religion.
On retrouve également cette tendance chez les luthéro-réformés où 20% des fidèles ne sont pas nés dans des familles protestantes et le sont devenus au cours de leur adolescence ou à l’âge adulte. Néanmoins, en valeur absolue, la croissance par la conversion est plus forte au sein des Eglises évangéliques que dans les Eglises luthériennes et réformées.

Au tiers de l’objectif
Le porte-parole du Conseil national des évangéliques de France (CNEF) Romain Choisnet confirme la forte croissance des Eglises évangéliques: «Nous observons une ouverture d’un nouveau lieu de culte évangélique tous les dix jours en France, DROM-COM y compris.» Le CNEF ambitionne de compter une Eglise évangélique pour 10 000 habitants en France.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x