L'article

Les médias me dépriment!

Les médias me dépriment!
 
24.06.13 - Les médias véhiculent des mauvaises nouvelles à longueur d’année. Mais ne peut-on pas transformer cette information en action ?
«Je n’écoute plus la radio et n’allume plus la télévision : il n’y a que des mauvaises nouvelles». Face à l’abondance d’informations médiatiques dont nous sommes submergés, nous pouvons être tentés par un réflexe de répulsion.
Crise économique, mariage gay, augmentation de la délinquance, meurtre d’un enfant innocent, fusillade dans une école, explosion du taux de chômage : difficile de s’informer sans tomber sur de telles actualités. «Nous devons apprendre à ne pas accorder trop de place à nos émotions», conseille le journaliste, pasteur et auteur Charles-André Geiser.
«Les médias nous informent presque en temps réel d’une multitude d’événements dramatiques. Mais ce n’est pas en versant une larme à chaque mauvaise nouvelle que nous résoudrons les problèmes de ce monde. Nous ne sommes pas appelés à porter toutes les misères.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

x