L'article

Les gens

Les gens
 
23.01.17 - Ils font l’actualité.
Hugues Aufray relit sa Bible
Hugues Aufray, 87 ans, s’est confié sur sa foi chrétienne au micro de Tendance Ouest le 1er janvier. «A la fin des années 1970, je me suis mis à lire la Bible quand mon ami Bob Dylan s’est converti au christianisme», a-t-il livré. «Une lecture qui m’est apparue indigeste, mais après laquelle j’ai redécouvert le Christ avec son message moderne, transparent, accessible.» Le chanteur a aussi partagé les versets qu’il préfère: «Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés»; «On ne peut servir deux maîtres à la fois: Dieu et l’argent»; «Pardonnez à vos ennemis».


Irène Hirzel contre la violence sexuelle
Après un an d’existence, le bilan d’ACT212, une structure d’écoute et de conseil pour les personnes exploitées sexuellement, réjouit son initiatrice, Irène Hirzel.
Cinquante et un cas d’exploitation ou de violences sexuelles ont été signalés. Une minorité des cas signalés l’ont été par les victimes elles-mêmes. Une majorité de prises de contact concernaient des situations d’exploitation sexuelle ou de trafic d’êtres humains. Mais les personnes ont également appelé pour dénoncer des cas de pédophilie, de violence rituelle ou encore de trafic d’êtres humains dans le cadre de procédures d’asile. ACT212 collabore avec la police locale et fédérale, ainsi qu'avec les services sociaux.

Obama instaure la liberté religieuse
Juste avant de quitter la Maison-Blanche, Barak Obama a instauré une législation faisant de la liberté religieuse une priorité absolue. Appuyée par les responsables religieux, la loi Frank R. Wolf doit son nom à un membre du Congrès qui a plaidé la cause des chrétiens persécutés depuis 1981. Elle établit une liste de prisonniers religieux, aménage une formation sur la liberté de religion pour les fonctionnaires des Affaires étrangères et instaure l’effectif minimal du bureau sur la liberté religieuse du Département d’Etat. Président de la Commission d’éthique et de liberté religieuse de la Convention baptiste du Sud, Russell Moore a salué son adoption, qualifiée de mesure essentielle pour protéger la liberté de conscience de millions de personnes parmi les plus vulnérables et opprimées dans le monde.

Un maire brésilien donne sa ville à Dieu
Fraîchement élu à la mairie de Guanambi (Brésil), Jairo Magalhães a décidé d’un décret audacieux: «Moi, Jairo Magalhães, désigné par Dieu, élu par le vote populaire pour le mandat de 2017-2020, décrète la remise des clés de cette municipalité de Guanambi à Dieu. Je déclare que cette cité appartient à Dieu», a-t-il proclamé en présentant son nouveau décret, publié le 2 janvier dans le bulletin municipal.
Suite au déferlement de critiques, ainsi que la réclamation par le procureur local de l’ouverture d’une procédure judiciaire pour faire annuler ce décret jugé anticonstitutionnel, le maire socialiste a été obligé de faire marche arrière, de le retirer et de présenter des excuses officielles.

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 


x