L'article

Les évangéliques investissent courageusement YouTube

Les évangéliques investissent courageusement YouTube
 
19.11.18 - Réseau social le plus populaire parmi la jeune génération, la plateforme YouTube domine le monde virtuel. Certains chrétiens ont décidé, caméra à la main, de se lancer dans l’arène afin d’y amener l’Evangile, non sans recevoir des critiques. Enquête.

Dossier: Evangile 2.0
Norman, Cyprien, Squeezie, Natoo, vous avez peut-être déjà entendu ces noms ou vu certaines de leurs vidéos. Précurseurs en France, ces youtubeurs sont parmi les plus célèbres et, pour chacun d’eux, le visionnage cumulé de leurs vidéos dépasse désormais le milliard de vues. Leurs succès ont alors fait naître des vocations, notamment chez les évangéliques.

Une occasion de témoigner de sa foi
Un youtubeur est une personne qui réalise régulièrement des vidéos qu’elle publie sur le web.
Le nom est tiré de la principale plateforme internet qui héberge ces vidéos: YouTube. Généralement face caméra, ils vont raconter leur vie, se mettre en scène, faire rire. Pour la grande majorité des évangéliques qui se lancent dans l’aventure, l’objectif est avant tout de témoigner de sa foi. Nicolas Salafranque de Quoi d’neuf pasteur le résume ainsi: «Je trouvais dommage qu’il n’y ait personne pour contrebalancer les valeurs que l’on retrouve chez les youtubeurs. Elles sont parfois bonnes mais elles sont aussi souvent contraires à l’Evangile. Un jour, je me suis demandé, pourquoi pas moi?»

Le réseau social le plus populaire
Une étude récente de l’institut Ipsos fait de YouTube le réseau social le plus fréquenté par les jeunes, devant Facebook et Snapchat. 79% des treize à dix-neuf ans sont inscrits sur la plateforme alors qu’ils n’étaient que 45% en 2016. Les pratiques évoluent. Faisant référence au passage d’Actes 17 où l’apôtre Paul est à Athènes, Olivier Pfingstag de la chaîne Sans Filtre parle de YouTube comme de l’«Aéropage d’aujourd’hui».
Evangéliste à Jeunesse pour Christ, il est conscient de l’enjeu que représente la plateforme: «Aujourd’hui, quand les jeunes veulent se divertir ou approfondir un sujet, ils vont sur YouTube. Si l’Evangile n’est pas là, il y a un souci. C’est d’autant plus important pour moi qui travaille pour une association qui cherche à toucher les jeunes.»

Des lignes éditoriales différentes
Pour autant, il ne faudrait pas croire que tous les youtubeurs évangéliques se ressemblent, simplement parce qu’ils souhaitent partager leur espérance. Chacun a sa ligne théologique et sa personnalité. C’est ainsi que Nicolas Salafranque, pasteur et missionnaire au Top Chrétien, joue sur l’humour. «Je suis quelqu’un qui aime plaisanter et parfois les chrétiens oublient qu’on a le droit de rire. Ça permet pourtant d’être accessible.»
Les lignes éditoriales peuvent elles-aussi être différentes. Au travers de sa chaîne Le Dieu de la Philo, Alexis Masson cherche à concilier philosophie et religion. Quant aux chaînes Sandrabyfaith ou Andrea Naomie, elles sont davantage tournées vers du «Lifestyle chrétien». Sandra, dont le témoignage a été visionné plus de 240 000 fois, définit ainsi son créneau: «Parler de la vie de tous les jours selon des valeurs chrétiennes.»

Exposition à la critique
Si les vidéos interpellent des non-croyants et encouragent des chrétiens, il arrive aussi qu’elles attirent des critiques. Parler de religion sur internet laisse rarement indifférent. Nicolas Salafranque l’a réalisé après avoir répondu à une vidéo d’un youtubeur non chrétien assez populaire. Il relativise néanmoins: «C’est le jeu malheureusement. Si tu n’es pas prêt à être exposé aux insultes, tu ne fais pas de vidéos.»
Mais la contradiction peut venir d’ailleurs aussi. Si la très grande majorité des commentaires sont positifs, la youtubeuse Sandra précise toutefois que généralement les quelques critiques qu’elle reçoit viennent de musulmans mais également de chrétiens «qui pensent que la femme ne devrait pas enseigner, par exemple, ou que les chrétiennes ne devraient pas porter de maquillage».

Nicolas Fouquet

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x