L'article

Les enjeux du mois d'octobre

 
14.09.10 - La rédaction vous propose une sélection de sujets d'intérêts pour le protestantisme évangélique en condensé
Touche pas à mes Roms
FAITS L’été est chaud pour les Roms tout comme pour le président Nicolas Sarkozy, dont les mesures de rigueur (démantèlement de campements, renvoi en Bulgarie et en Roumanie) ont suscité la désapprobation des chrétiens français, catholiques en tête. De hauts ecclésiastiques ont réagi en dénonçant une dérive sécuritaire et un vieux prêtre nordiste a rendu sa médaille de mérite. Le pape a fait une allusion dans un discours à des pélerins français, à Castelgandolfo. Mise en garde reçue cinq sur cinq par l’Elysée qui lui a répondu de se mêler de ses affaires. La FPF, de son côté, a tancé le gouvernement dès la fin juillet contre la stigmatisation des gens du voyage évangéliques.

ENJEUX 74% des catholiques pratiquants soutenaient Nicolas Sarkozy à son élection. Ils ne sont plus que 47%, d’après un sondage Ifop. La politique sécuritaire n’est pas la seule explication à cette désaffection. Mais cet été, les chrétiens français ont réagi avant tout avec leur cœur. La tradition sociale et de défense des plus faibles de l’Eglise reste intacte. En témoigne cette interpellation à l’endroit du pouvoir, autre que sur des questions de moralité individuelle.


Pakistan: chrétiens dans une situation critique
FAITS Les inondations qui ont dévasté le Pakistan dès la fin juillet et déplacé 20 millions de personnes s’ajoutent à un malheur dont la communauté internationale a peu parlé: une telle aggravation de l’intolérance islamique, prêchée dans les écoles coraniques, que la situation des chrétiens serait devenue «intenable», selon des observateurs tels Elizabeth Kendal. Expropriations, accusations de blasphème contre le prophète qui condamnent les «suspects» à l’exil, viols de femmes et de jeunes filles et meurtres: les crimes de 2010 sont tous documentés. Le plus souvent, les autorités laissent faire.

ENJEUX La crainte, exprimée par l’évêque Mano Rumalshah de Peshawar, était que les chrétiens, isolés socialement, soient privés d’aide internationale. Les islamistes étant très actifs dans l’aide aux déplacés, l’Etat ne prendra pas le risque de les confronter. (les Talibans ont du reste tué trois humanitaires américains le 27 août). Si l’armée pakistanaise a la main haute contre les Talibans, l’islamisation de la culture est en marche. L’espoir viendra-t-il de l’assemblée générale de l’ONU, où l’Italie proposera une résolution pour la protection des minorités religieuses fin septembre? Pas sûr.


Godferdom, encore raté!
FAITS Elio di Rupo (photo) échoue là où ses prédécesseurs ont échoué avant lui: à doter la Belgique d’un gouvernement viable. Le socialiste wallon (francophone) était sorti vainqueur des élections de juin mais a jeté l’éponge au bout de trois mois seulement.

L’attachement à la Belgique chez les Wallons s’effrite avec le temps qui passe: la vacance de pouvoir se poursuit maintenant depuis trois ans. De plus en plus de politiciens wallons évoquent ouvertement la possibilité d’une scission.

ENJEUX La Belgique n’est pas n’importe quel Etat-membre de l’Union européenne. Si elle venait à disparaître, c’est la crédibilité de l’Europe «démocratique» qui en prendrait un coup, car gouvernée par une ville-Etat déconnectée d’une nation (Bruxelles).


Obama au secours de la mosquée de Ground Zero
FAITS Barack Obama s’est impliqué personnellement dans la défense du projet de centre culturel islamique avec salle de prière, à 150 mètres de Ground Zero (où jadis se tenaient les tours jumelles), qui divise l’Amérique.

Le 13 août, le président américain a placé la controverse sur le terrain juridique en disant que n’importe qui avait le droit de construire dans le quartier. Dans la foulée, l’institut de sondage Pew publiait une enquête révélant qu’un Américain sur cinq pense que le président est musulman.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x