L'article

Les Eglises sont-elles championnes en culture du tabou?

Les Eglises sont-elles championnes en culture du tabou?
 
23.01.17 - Suicide, dépendance, homosexualité, infidélité sont autant de sujets délicats à aborder. Qu’en est-il dès lors de la tentation de les mettre sous le tapis, notamment dans les milieux chrétiens? Où commence le tabou et comment les Eglises gèrent-elles les situations explosives? Dossier.
Il est de bon ton, aujourd’hui, de condamner les tabous des Eglises. Dans l’opinion populaire, les tabous seraient même engendrés par la culture judéo-chrétienne. On pense évidemment à des questions douloureuses comme le suicide, l’homosexualité, les dépendances ou encore la pédophilie. Mais qu’en est-il réellement? Les chrétiens sont-ils effectivement plus enclins à la culture du tabou?
A cette question, la théologienne Anne-Catherine Piguet répond par la comparaison: «La Bible parle de tous les aspects de la vie, sans se gêner! Donc les chrétiens ne devraient pas avoir de sujets tabous.»
Toutefois, la présidente de la commission théologique de la FREE doit bien dresser un constat moins glorieux: «Dans la pratique, force est de reconnaître que certains sujets sont difficiles à aborder, selon la culture et le contexte. Le thème de l’homosexualité est par exemple devenu difficile à aborder sereinement, si l’on ne suit pas les revendications LGBT. Or ce thème ne posait vraiment pas de problème dans notre société au début du 20e siècle.»
Sur le sujet, le théologien Louis Schweitzer n’est cependant pas du même avis.
«Vis à vis de l’extérieur, il y a, au contraire, certains sujets qui ressemblent à des points de fixation. Les chrétiens en parlent beaucoup et on a parfois l’impression que ceux-ci tiennent dans leur pensée et leur discours une place peut-être disproportionnée.»
Le professeur d’éthique et de spiritualité à la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine concède toutefois qu’«à l’intérieur des communautés, d’autres sujets comme le suicide ou des questions concernant la sexualité peuvent en effet ressembler à des tabous.»

Une simple gêne?
Certains sujets fonts-ils peur aux Eglises? «Les chrétiens ont peur d’aborder certains sujets, car ils ne savent pas trop que dire. Certains sujets n’entrent pas dans les cases habituelles et on ne sait pas trop comment réagir.» Et d’ajouter: «D’autre part, il s’agit souvent de sujets douloureux, ce qui rend les discussions malaisées.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 


x