L'article

Les cinq solae et leurs effets jusqu’à aujourd’hui

 
24.10.16 - Le cinq principes de la foi réformée face à la tradition catholique.
Avec les Réformateurs, la relation à Dieu a été totalement revue et corrigée, sur la base de ce qu’on appelle les cinq solae (la foi seule, les Écritures seules, la grâce seule, le Christ seul et la gloire de Dieu seule). Ces cinq affirmations forment, depuis, les cinq principes de la foi protestante. Chacune avait alors été définie directement en opposition aux enseignements de la foi catholique.

Un Salut retrouvé
Sola fides pose la foi personnelle comme seule voie de salut, et s’inscrit ainsi en faux contre l’idée que l’Église et les sacrements peuvent sauver. Sola scripta insiste sur le fait que la Bible est la seule autorité en matière de foi, et que la tradition ecclésiale n’a aucune légitimité en la matière.
Sola gratia institue que l’on doit tout à la grâce de Dieu qui sauve, et que les œuvres, et notamment les indulgences, n’y font rien. «Nous sommes sauvés par la grâce au moyen de la foi», clarifie le théologien Paul Wells.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x