L'article

Le silence pour les nuls en dix étapes

Le silence pour les nuls en dix étapes
 
22.08.11 - Le silence peut faire peur. Mais Sœur Elisabeth, de Saint-Loup, nous montre les bienfaits de ces temps de retraite personnelle, pendant lesquels nous écoutons Dieu. Dix étapes à suivre sans modération ni passivité.
1. Trouver un lieu propice
Le lieu où l’on prévoit de se recueillir a toute son importance. Les lieux liés à nos obligations familiales et professionnelles sont à déconseiller. Il faut trouver un lieu à l’écart, un lieu de pureté, loin des bruits du monde. L’investissement affectif compte aussi: un endroit que l’on aime saura nous inspirer. Par la bouche du prophète Osée, Dieu parle de son intention vis-à-vis de sa fiancée Israël: «Je veux l’attirer et la conduire au désert et là, je parlerai à son cœur (Os. 2, 16).»

2. Trouver son rythme
Il arrive souvent qu’on fasse un «break», poussé, voire contraint, par les circonstances ou la surcharge. On se retire alors un jour, ou deux ou plus.
C’est une bonne chose. Mais il y a plus important que la durée: c’est la régularité. Prendre régulièrement une ou deux heures pour cultiver sa vie intérieure et retrouver Dieu est une grande bénédiction.
Pour ma part, j’ai pris l’habitude de me retirer seule avec mon Dieu une semaine chaque année. Longtemps à l’avance, je languis après ce temps mis à part qui, d’un point de vue spirituel, est toujours le temps fort de mon année. C’est pratiquement toujours durant cette semaine que je reçois les directives au sujet du programme et des thèmes de mon ministère.
Un certain nombre des personnes que nous accueillons à la Montagne de prière pour un temps de retraite commencent par dormir ou faire la sieste. Il ne faut pas en avoir honte. On ne peut passer sans autres du rythme élevé de la vie courante au rythme propre à un temps de silence et d’écoute. Cette «décélération» prend elle-même un certain temps. Il faut un esprit reposé et détendu pour écouter Dieu.

3. Commencer par se purifier
C’est un conseil de l’apôtre Jacques (4, 8): «Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs, purifiez vos cœurs, hommes irrésolus». Quand je me présente devant Dieu, je dépose devant lui les émotions qui m’agitent, mes pensées et mes réflexions. En particulier, je dis à Dieu ce qui trouble ma relation avec lui ou avec autrui; je confesse ce qui monte spontanément à ma conscience à ce moment-là. Je reçois le pardon et je donne mon pardon au besoin.

4. Briser l’opposition
Après ce premier mouvement vers Dieu, il peut y avoir un mouvement envers l’Ennemi de nos âmes. L’apôtre Jacques dit: «Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous» (Jac.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x