L'article

Le rôle crucial des Eglises face aux nouvelles solitudes

Le rôle crucial des Eglises face aux nouvelles solitudes
 
23.01.17 - Sixième épisode d’une série d’articles sur les enjeux du protestantisme évangélique à l’échelle de la francophonie.
Une contribution de l’historien Sébastien Fath.
Chaque jour, six personnes se suicident en Belgique, trois en Suisse, vingt-sept en France (statistiques officielles). La plupart du temps, ces sorties de route n’attirent guère l’attention.
En 2016, il en a été autrement pour la Française Emilie Loridan. Il faut dire que l’histoire de cette mère de famille isolée de trente et un ans, réduite à mettre fin à ses jours faute de ressources, est particulièrement poignante.
Basée à Armentières (Nord), Emilie avait lancé un appel au secours, début mai, dans le quotidien La Voix du Nord. Séparée du père de ses deux enfants, cette jeune femme ch’ti ne recevait presque plus d’allocations de la Caisse d’allocations familiales (CAF), en raison d’une allocation «enfant handicapé» que lui versait l’administration belge pour sa fille trisomique. Criblée de dettes, décrite comme «une mère battante mais fatiguée», seule, elle ne s’en sortait plus. Après la suppression de son aide au logement, Emilie, rappelée par un journaliste, expliquait «être à bout». Le père? Loin du foyer, il était supposé verser une pension, mais ne donnait rien.
La CAF? Elle se réfugiait derrière le règlement.

Et quand c’est trop tard...
Le 3 juillet 2016, on retrouvait le corps sans vie d’Emilie, pendue. Lors des funérailles, dans l’église Notre-Dame du Sacré-Cœur, la presse rapporta qu’il a fallu prévoir plusieurs véhicules afin de transporter toutes les fleurs envoyées. Singulier paradoxe: morte d’un sentiment d’impuissance, de dénuement et d’isolement, Emilie se retrouvait entourée, quelques jours après l’irréparable, d’une foule émue et soudain solidaire, venue écouter les dernières paroles qu’elle avait laissées dans un message écrit: «J’espère que je verrai la lumière.»
Cette lumière tant recherchée, où la trouver dans nos sociétés complexes? Le paradoxe de la vie contemporaine, en Europe, est celui-ci: d’un côté, un essor économique spectaculaire depuis soixante ans, en dépit du chômage et des inégalités. Du bling-bling à longueur de pages internet et de clips vidéo qui vantent la jeunesse, l’argent, le succès. De l’autre, une souffrance sociale et individuelle qui tend à augmenter.
Il convient, certes, de nuancer. En Europe francophone, les taux de suicide connaissent une baisse relative au cours des trois dernières décennies.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 


x