L'article

Le potentiel de l’Inde ? Incommensurable

 
24.12.07 - Empart est la mission qui a le vent en poupe en Suisse
romande. Son fondateur Jossy Chacko surprend par son approche biblique et simple
Jossy Chacko, quel est le potentiel de l’Inde?
Économiquement, militairement, il est immense. Spirituellement, encore plus. C’est un pays qui domine
le monde de ce point de vue.Songez que plus de la moitié de l’humanité est tenue par un des courants spirituels qui ont leurs racines en Inde: l’hindouisme, le bouddhisme, le Nouvel Âge et tous ses dérivés jusqu’au végétalisme, le sikhisme. Au temps du Christ déjà, le problème semblait être le manque d’ouvriers pour la moisson. L’Inde et la Chine représentent le 40% de la population mondiale à elles seules. Dans une génération, ce sera la moitié. L’Asie a une main-d’oeuvre sans limites alors que l’Occident décroît. Et si on pouvait en faire des disciples? Allons là où se trouvent les ouvriers et formons-les.
Et ils sont meilleur marché qu’en Occident! Les personnes ne sont pas de moindre valeur, mais leurs attentes financières sont bien moindres. À Empart, un expatrié nous coûte autant que 85 familles indiennes. Et il lui faut sept ans pour être opérationnel, alors que les locaux le sont tout de suite. Vous savez calculer. Le rapport d’efficacité est de 7 fois 85. Les multinationales l’ont compris depuis longtemps. Les missions sont en retard. Jésus a envoyé des locaux, pas des anges.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
En savoir plus

La genèse d’une vocation

Vous faites partie de ces expatriés indiens brillants. Vous étiez homme d’affaires avant de vous consacrer corps et âme à la mission.J’étais homme d’affaires en Australie et la vie me souriait. Je pensais être millionnaire avant l’âge de trente ans. En fait, je suis allé passer ma lune de miel dans le Nord de l’Inde. Je voulais voir le Taj Mahal. J’avais vingt-six ans.Dans le train qui menait de New Delhi à Agra, il y avait un jeune garçon qui récurait le sol.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x