L'article

Le mobile, un jeune trentenaire qui veut rivaliser avec Dieu

Le mobile, un jeune  trentenaire qui veut rivaliser avec Dieu
 
22.04.13 - Le téléphone mobile fête trente ans d’existence. Les experts s’accordent à dire que son essor a modifié la culture de la société et influencé notre relation avec Dieu. Analyse.
Chaque matin, en prenant son petit déjeuner, Fabien lit la pensée biblique du jour sur son Smartphone. Dans le bus, il parcourt la presse, relève ses courriels puis organise ses loisirs et son emploi du temps en fonction des invitations reçues sur Facebook et des appels de ses amis.
L’omniprésence du téléphone mobile, qui fête trente ans d’existence, a modifié nos rapports humains, mais aussi notre relation avec Dieu .

Une culture de l’oral
Henri Bacher, fondateur du site Logoscom, avertit d’emblée: notre manière de communiquer avec Dieu n’a pas tant été influencée par le mobile que par la culture qu’il génère: «Nous passons de la culture du livre à celle de l’oralité électronique».
Dans ce contexte, notre relation à Dieu a évolué: «Notre culture de l’écran, intuitive et analogique, contraste avec la culture du livre, marquée par une réflexion approfondie et logique. Nous gérons désormais plusieurs choses en même temps, mais perdons la capacité de nous concentrer sur une seule chose», confirme le philosophe Bertrand Rickenbacher. Tout en nuançant aussitôt: les pensées qui vadrouillent pendant les moments de prière existaient déjà avant l’ère du portable...
Responsable du secteur adultes et familles de la LLB Suisse, Pascal Grosjean remarque que «l’hypermodernité, avec ses valeurs d’efficacité, de rentabilité, d’adaptabilité et de performance a changé nos attentes envers Dieu: la foi n’est plus “les choses qu’on espère” mais “celles qu’on acquiert immédiatement par la prière”». Dans une société où tout doit aller vite, la patience est une vertu qui se perd. C’est vrai de la prière, mais aussi de la lecture de la Bible: on peine à persévérer si un texte n’est pas compris ou ne nous «parle pas».
Peur de se retrouver seul face à Dieu?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

La poule et l'oeuf

Beaucoup de spécialistes s’accordent à dire qu’il y a un rapport entre cette course effrénée dans les technologies et le recul de la pratique religieuse. Mais qui est la poule et qui est l’œuf? Certains affirment que c’est le progrès technique qui provoque un recul du divin. «Le progrès technique engendrerait un athéisme pratique: pensant trouver une solution technique à nos problèmes, nous serions devenus moins dépendants de Dieu», explique Bertrand Rickenbacher. D’autres inversent la cause et l’effet, assurant que «si les gens se ruent sur les progrès techniques, c’est parce qu’ils ont perdu la foi et qu’ils cherchent à compenser cette perte». ¶
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x