L'article

Le «Messie» de Netflix ne fait que nous renvoyer la balle

Le «Messie» de  Netflix ne fait que nous renvoyer la balle
 
27.01.20 - La série «Messiah» diffusée par Netflix depuis le 1er janvier cultive l’ambiguïté. Cette posture qui enfile en plus beaucoup de clichés est délibérée. Analyse au début d’une première saison en dix épisodes.
Messiah a créé la polémique avant même sa sortie. Des musulmans, notamment, craignaient le blasphème; en plus, pour des raisons culturelles et linguistiques, la série et son rôle-titre ont pu donner à croire qu’ils mettraient directement en scène l’Antéchrist. De fait, les producteurs, déjà à l’origine de la série La Bible, sont loin d’être aussi affirmatifs.

Brouillage des pistes
Brouillant les pistes, la série Messiah engendre même davantage de questions qu’elle n’apporte de réponses.
Telle est l’intention avouée des producteurs: «Avec Messiah, chaque spectateur va se poser la question: “L’est-il ou ne l’est-il pas?” La manière dont vous répondrez à cette question pourrait révéler davantage de choses à votre sujet qu’à propos du film. Messiah nous défie au sujet de ce que nous croyons et pourquoi», déclarait le scénariste Michael Petroni (L’Odyssée du Passeur d’aurore de la série Narnia). Et là réside sans doute l’intérêt de cette série portée par des dialogues bien ficelés et des acteurs de qualité, dont le trentenaire Tuniso-Belge Medhi Dehbi.

Un «messie» conçu avant tout comme un révélateur
La Bible affirme qu’il n’y aura aucune ambiguïté au retour du Christ. Néanmoins, faut-il voir en Al Massih (nom du personnage principal) une figure christique ou l’un de ces faux messies capables de séduire même les croyants?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Allociné
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x