L'article

Le décès de Ravi Zacharias marque-t-il la fin d’une époque?

Le décès de Ravi Zacharias marque-t-il la fin d’une époque?
 
22.06.20 - L’évangéliste d’origine indienne est à ranger à côté des Blaise Pascal, Francis Schaeffer et autres C. S. Lewis et son décès laisse un vide. L’occasion de reparler de ces gens qui ont consacré leur vie à articuler rationnellement la foi chrétienne, à l’heure où l’on pense d’abord avec des images et des émotions.
Les grands défenseurs de la foi chrétienne ont-il encore une voix dans un monde en perte d’absolus? C’est la certitude des apologètes d’hier et d’aujourd’hui.
Défendre un point de vue par l’argumentation, voilà le champ d’action de l’apologétique, du grec apologia: justification, défense. L’apologétique chrétienne a pour mission de communiquer les vérités bibliques de façon intellectuellement satisfaisante et accessible.
Ravi Zacharias fondait sa démarche sur «cette double responsabilité de rendre claires des affirmations de vérité et de donner des réponses aux questions que les gens posent». L’apôtre Pierre, qu’il aimait à citer, écrivait ceci: «Sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous.» (1 Pie. 3,15)

Une lignée de grands noms
Dès l’Antiquité, dans un contexte païen et syncrétiste, des apologètes tels que Tertullien et Saint-Augustin ont ouvert la voie en démontrant l’unicité et la pertinence de la foi chrétienne.
Au fil des siècles, de nombreux penseurs chrétiens ont apporté des réponses aux grandes questions que sont l’origine, le sens, la morale et la destinée. On peut citer par exemple Blaise Pascal et l’audace de son «pari» et le Britannique C. S. Lewis, alliant rigueur apologétique dans Les fondements du christianisme et imaginaire dans Narnia.
L’Américain Francis Schaeffer a marqué l’apologétique du 20e siècle en développant une vision globale de la foi appelée à transformer tous les domaines de la vie humaine et de la société.
Dietrich Bonhoeffer reste une référence incontournable pour parler de l’homme.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Zachariatrust.org
 
En savoir plus

Pas comme les autres

«L’Eglise a perdu l’un de ses défenseurs de la foi chrétienne les plus capables.» C’est par ces mots que le secrétaire général de l’Alliance Evangélique Mondiale, Efraim Tendero, a rendu hommage à l’évangéliste Ravi Zacharias, décédé le 19 mai, deux mois après avoir annoncé qu’il était atteint d’un cancer. Enseignant mondialement renommé, apologète passionné par l’évangélisation et auteur de nombreux livres, Ravi Zacharias affirmait vouloir «toucher l’intellect et le cœur».
Né en Inde dans une famille anglicane, le jeune homme se professe athée jusqu’au jour où il accueille le témoignage d’un ami venu lui rendre visite, suite à une tentative de suicide.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x