L'article

Le débat sur la reconnaissance est relancé

Le débat sur la reconnaissance est relancé
 
20.03.17 - L’UDC craint que l’octroi du statut d’intérêt public à des communautés religieuses n’ouvre la voie à des revendications islamiques. Mais son initiative suscite la gêne des Eglises.
Des demandes de dispenses de cours de natation pour motifs religieux ou des menaces lorsqu’un congé pour une fête religieuse n’a pas été accordé: c’est à cause de situations similaires et pour prévenir leur éventualité que l’UDC Vaud a lancé son initiative «Contre l’intégrisme religieux», le 10 janvier dernier. Cette initiative est étroitement liée à la Loi sur la reconnaissance d’intérêt public des communautés religieuses. En effet, puisque le parti agrarien veut inscrire son texte dans la Constitution vaudoise, afin de compléter l’article qui donne droit aux communautés religieuses agréées de disposer d’une part de service d’aumônerie dans les établissements hospitaliers et pénitentiaires et d’être consultées par le Conseil d’Etat sur des sujets d’intérêt.

La FEV craint de devoir tout recommencer
A cause de l’actualité relative à l’islam, visé en filigrane par le texte de l’initiative, le sujet touche une corde sensible.
Olivier Cretegny, président de la Fédération évangélique vaudoise (FEV), s’inquiète des retombées de ce texte. Si les évangéliques n’ont pas de souci à se faire par rapport au contenu de l’initiative, le pasteur craint que tout le débat sur la reconnaissance ne soit remis en route, alors que la FEV prévoit de déposer sa propre demande d’ici deux mois maximum. «Nous l’avons préparée en fonction du règlement actuel, nous n’aimerions pas que notre demande soit mise en attente à cause de cette initiative.» Même si les conditions du règlement d’application de la loi restent les mêmes, le Canton dispose d’un délai de cinq ans, après le dépôt d’une demande, avant de prendre sa décision finale.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Ixène
 

x