L'article

Le Christ en nous: beauté d’une vraie interaction

Le Christ en nous: beauté d’une vraie interaction
 
24.02.20 - Dans son livre «Christ en moi: qui fait quoi?» (MB), l’ophtalmologue retraité Etienne Bovey pointe le danger, pour notre relation avec Dieu et avec nous-même, d’une mauvaise compréhension des rôles respectifs de Dieu et du croyant.
Jeune étudiant, Etienne Bovey a été touché par le réveil des années 70 à la Vallée de Joux, dans le Jura suisse: «J’ai compris que la vie chrétienne était plus qu’une vie de déférence et de soumission à un Dieu extérieur à moi. Elle était une vie de communion intime, dont la formule restait encore à découvrir. Je voulais composer avec le Christ que j’avais accueilli en moi et souhaitais lui donner toute la place... et c’est là que les difficultés ont commencé», raconte-t-il dans son livre. Car en cherchant à donner au Christ le contrôle de sa vie, le nouveau croyant devient tout d’abord passif, en supposant que Dieu agit dans la mesure où sa propre volonté cesse de s’exprimer. Toutefois, cette attitude d’effacement conduit à une démotivation et même à un clivage intérieur. Dans ce schéma, la volonté humaine devient par nature suspecte, en opposition avec celle de Dieu.
D’autre part, cet effacement de la créature soi-disant au profit du Créateur conduit en réalité au dualisme.
La relation avec Dieu se déploie dans les activités religieuses et non dans le quotidien, notamment professionnel. Ceci implique une hiérarchie spirituelle des occupations dans laquelle le missionnaire est davantage consacré et utilisé par Dieu que le banquier ou l’éboueur.

Moitié-moitié? Pas convaincant non plus
Pour Etienne Bovey, se spécialiser en ophtalmologie selon son désir constituait donc un échec spirituel relatif; «se reposer sur Dieu» pour rattraper ses insuffisances professionnelles était pris comme un signe de foi par le milieu chrétien dans lequel il évoluait.
Pour corriger ce genre de dérive, on peut être tenté de minimiser la place de Dieu dans sa vie de croyant et de partager les responsabilités cinquante-cinquante. Dieu fait sa part mais le croyant doit faire la sienne aussi.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x