L'article

La sagesse de Dieu me dépasse

La sagesse de  Dieu me dépasse
 
21.10.13 - Avec «L’aube du dernier empire: Willibald», la romancière Nathania
Boschung signe le dernier opus de sa trilogie historique. Retour sur son parcours de foi, de famille et d’écriture.
Vos parents étaient des chrétiens engagés. Parmi les valeurs qu’ils vous ont transmises, lesquelles vous influencent encore?
L’idée que nous sommes créés pour une relation avec Dieu et que cette relation nous tourne vers les autres dans un esprit de service, de solidarité et de partage.
D’après mes parents, c’est à trois ans que j’ai formulé mon désir de «donner mon cœur» à Dieu, mais ma conversion été une prise de conscience graduelle.
Je me suis fait baptiser à treize ans, pour attester ma foi et mon engagement. Cette décision m’a aidée à tenir dans la période de l’adolescence. Au niveau de ma santé, j’ai vu Dieu répondre par la guérison, confirmation concrète de son existence et de son amour.
Un de vos fils est atteint d’un handicap. Qu’avez-vous appris à son contact?
Il est un exemple de la confiance et de la dépendance dans la joie. Dans ma relation avec Dieu, j’arrive mieux à comprendre ce que signifie avoir un cœur d’enfant.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x