L'article

La quête de l'Église primitive

 
22.09.08 - L'Église des premiers apôtres est volontiers mise sur un piédestal. Est-elle un modèle à suivre ou juste un idéal ?
Le mot «Église primitive» revient fréquemment dans la bouche des croyants évangéliques. Du côté des publications scientifiques, le christianisme ancien fait l’objet d’une recherche passionnée. Dans les deux cas, on aimerait élucider des questions actuelles. Il s’agit de retrouver le projet initial de l’Église.

Un Âge d’Or perdu
Quand on visite cette première Église, par le biais du Nouveau Testament, ce qui frappe, c’est l’aspect pionnier. Le nouveau mouvement rassemble au-delà des frontières ethniques et sociales. Les textes parlent surtout de vie communautaire et de ses exigences. S’il faut parler des structures, on découvre des communautés en chantier, liées à des demeures individuelles et aussi, pour un temps, à la synagogue, une organisation souple avec des prédicateurs itinérants et un réseau qui s’établit entre les villes de l’Empire romain. Les épîtres font aussi état de désordres assez incroyables dans certaines Églises et les sept lettres de l’Apocalypse donnent une image globale plutôt déprimante.
«L’idée d’une sorte d’Âge d’Or du christianisme qui commence avec le Christ et se finit avec les apôtres, dont on se serait ensuite éloigné, est bien répandue dans le milieu évangélique », indique Neal Blough, professeur d’histoire de l’Église à la FLTE. Les choses qui commencent ont une vertu qui ne se retrouve jamais plus . Les évangéliques feraient-ils ici preuve de nostalgie ?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
En savoir plus

D’autres perceptions

Chez les catholiques aussi, les questions sur l’Église primitive se posent. Dans un Occident sécularisé, il faut apprendre à être en minorité, comme l’Église d’avant Constantin. L’expression «Église primitive» figure au moins deux fois dans les textes du Concile Vatican II et dans trois encycliques récentes. Les catholiques sont prêts à se laisser inspirer par l’idéal de vie spirituelle communautaire des premiers chrétiens ; mais pas au sens institutionnel : là, c’est le code de droit Canon.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x