L'article

La prière de guérison: une thérapie complémentaire parmi d’autres?

 
22.03.07 - Le créneau «alternatif» bénéficie aussi aux Églises, surtout aux mouvements
de masses visibles. Mais ces derniers sont réticents à se profiler dans le médical
La guérison est devenue un thème central du monde de la croyance. Le créneau est là et il bénéficie aussi aux chrétiens, forts de leur approche holistique de la santé. On voit ainsi se développer des cultes («liturgies») de guérison jusque dans le milieu réformé, à Genève, par exemple. La prière en Église est pratiquée partout et ne crée pas beaucoup de vagues mais c’est plutôt les phénomènes exotiques ou massifs qui attirent l’attention du grand public et des chercheurs: typiquement, les rencontres de l’Association Internationale des Ministères de Guérison à Malley (AIMG) et les chambres de guérison qu’elle a développées. Les sociologues en particulier s’intéressent de près au phénomène, qu’ils rangent, sans surprise, dans le rayon des thérapies complémentaires.
Dans l’hôpital où travaille Karin (voir article précédent) et qui offre le secret à ses patients, la prière chrétienne est par contre interdite, contenu «religieux» oblige. Au vu de la situation, les guérisseurs chrétiens ne gagneraient-ils pas à se profiler plus clairement dans le domaine médical? Pour l’heure, des ministères comme l’AIMG se profilent dans le domaine spirituel ou religieux, puisque l’évangélisation reste une priorité pour eux et qu’ils entendent travailler de concert avec la médecine traditionnelle; mais, étonnamment, des ouvertures vers le médical se multiplient.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
En savoir plus

Des chrétiens font de la résistance

Du moment qu’on n’est plus dans la médecine scientifique, traditionnelle, somatique, l’approche chrétienne est-elle la seule légitime? Dans son ouvrage Breath of life (Souffle de vie) paru en 2004, le pasteur anglican John Huggett propose d’aborder la guérison dans une approche globale qui n’établirait pas une frontière hermétique entre l’action naturelle et l’action surnaturelle de Dieu, à l’instar de l’imposition des mains au nom de Jésus qui allie spiritualité et dimension physique. Huggett va cependant plus loin en attribuant une grande importance à la circulation de l’énergie. Pour lui, «même si les appellations qu’on lui donne peuvent sortir de l’ordinaire, l’énergie mise en œuvre dans la médecine complémentaire n’est ni magique, ni satanique, mais un don de Dieu». Voilà donc le pont trouvé vers l’homéopathie et l’acupuncture.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x