L'article

La liberté de conscience revendiquée

La liberté de conscience revendiquée
 
18.12.17 - Le collectif des Maires pour l’enfance revendique sa liberté de conscience. Plus de cinq ans après la promesse de François Hollande, le dossier est encore ouvert.
Début décembre, le collectif des Maires pour l’enfance, a écrit à Emmanuel Macron pour lui rappeler la promesse donnée par son prédécesseur, François Hollande, cinq ans plus tôt: assurer la «liberté de conscience» des maires qui ne souhaitent pas marier deux personnes de même sexe. François Hollande s’était exprimé le 20 novembre 2012, lors du congrès de l’association des Maires de France.

Affaire portée à la Cour européenne
Cinq ans plus tard, le même congrès s’est réuni à peu près aux mêmes dates, sans que cette promesse ne soit tenue, regrette Franck Meyer, porte-parole du collectif des Maires pour l’enfance. Ayant perdu ses recours formulés devant le Conseil d’Etat et le Conseil Constitutionnel, le collectif, qui rassemble plus de 20 000 maires et adjoints, a porté l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’homme et devant le Comité des Droits de l’homme des Nations unies.

Changements de nom et de sexe
Autre sujet qui préoccupe le collectif: une circulaire signée en mai 2017 concernant les changements de prénom et de sexe. Quand ces changements sont définitifs au niveau des tribunaux, la circulaire demande à ce que les actes d’état civil des enfants des personnes concernées en portent la mention dans la marge.
Le collectif des maires pour l’enfance demande à ce que cette mention en marge obtienne d’abord le consentement des enfants une fois qu’ils sont adultes, et donc attendent leur majorité.

Marie Lefebvre-Billiez

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

x