L'article

La jeune génération face à l’esprit Mai 68

La jeune génération face à l’esprit Mai 68
 
23.04.18 - Vivre l’Eglise de manière intergénérationnelle, un défi universel. Comment y arriver? Exemples pratiques.

Dossier
Mai 68 a fait entrer dans les Eglises évangéliques un esprit contestataire, le pantalon pour les filles et pour certaines communautés, l’œcuménisme. Mais ses héritiers ont été rattrapés par les enfants d’une autre révolution, celle du numérique, qui bouleverse elle aussi usages et mentalités.
Alors comment faire pour que la cohabitation dans l’Eglise entre soixante-huitards et digital natives, soit la génération qui a toujours connu internet, se vive au mieux?

La parole face à la briéveté
Edith était encore enfant en Mai 68.
Elle a vu évoluer les Eglises et le milieu étudiant évangélique au cours des années 70. Au Conseil national des Groupes bibliques universitaires de France (GBU), elle côtoie Ivan, digital native. L’un comme l’autre constatent un décalage dans les pratiques et les priorités des deux générations et proposent des pistes pour s’apprivoiser.
Premier constat, les deux générations ne communiquent pas de la même manière: pour Edith, si les soixante-huitards se lançaient volontiers dans de longs discours, la jeune génération est «moins discursive». Ivan de son côté reconnaît que les digital natives préfèrent les images, le zapping, et peinent à se concentrer.
Concrètement, il sature avec les prédications de quarante-cinq minutes et demande d’envisager un agencement plus dynamique des cultes, avec des séquences raccourcies. Pour faire plaisir à un aîné, en revanche, prière de soigner son orthographe, même si cela semble secondaire!
Deuxièmement, les deux adoptent une posture différente. Pour les soixante-huitards, nés dans une société conservatrice, contester est une manière d’exister.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x