L'article

La guérison sous divers angles

La guérison sous divers angles
 
18.12.17 - Le thème de la guérison a été abordé lors du dernier Centre évangélique d’information et d’action. Plusieurs points de vue se sont confrontés dans une atmosphère d’unité. Reportage.
Entre ceux qui croient que les miracles ont cessé à la mort des apôtres et ceux qui imposent les mains avec ferveur aujourd’hui aux malades, y a-t-il un terrain d’entente? Le Centre évangélique d’information et d’action (CEIA) qui a eu lieu du 19 au 21 novembre a fait le pari que oui, choisissant le thème «Bible et guérison».

Unité dans la divergence
Selon Etienne Lhermenault, président du CNEF: «Nous étions mûrs pour en parler calmement, sans acrimonie.» En juin 2015 déjà, le comité théologique du CNEF avait rédigé un document sur la «guérison miraculeuse».
«Les gens se sont sentis reconnus dans leurs convictions, au sein d’un texte charpenté. Ils ont vécu une belle écoute mutuelle», écoute qui s’est vérifiée au Centre évangélique.

Intervenants pertinents
La soirée théologique fut, à ce titre, remarquable. Les trois intervenants avaient des convictions très différentes, qu’ils ont défendues avec respect. Jean-Marc Botteron, pasteur d’une Eglise ADD à Toulouse a représenté le courant pentecôtiste «classique», qui s’attend aux miracles et prie dans ce sens-là, tout en reconnaissant la souveraineté de Dieu à guérir ou pas.
Le pasteur Michel Pari, lui, a demandé à son assistant pastoral présent dans la salle de lever la main: il est sorti indemne d’un AVC dont les séquelles auraient dû être «irrécupérables» selon les médecins. Citant Es. 53, 5, il affirme: «Dieu existe, guérit, restaure. Jésus-Christ est la résurrection et la vie, je crois aux miracles et à la guérison physique.»

La maladie nous rapproche de Jésus
Pierre-Sovann Chauny, professeur de théologie systématique à Aix-en-Provence, a alors pris la parole.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 
En savoir plus

Quel avenir pour le Centre évangélique?

Le Centre évangélique d’information et d’action (CEIA) a enregistré une nouvelle baisse de fréquentation cette année. Deux ans après le déménagement de Lognes à Dammaries-les-Lys, la rencontre des pasteurs, éditeurs et associations évangéliques n’a pas réussi à trouver un nouveau public et ce, malgré la conférence exceptionnelle du Dr Denis Mukwege. A l’heure de l’assemblée générale, le comité du CEIA n’a pas caché sa préoccupation. L’association ne peut se permettre de risquer une troisième édition d’affilée avec une perte à cinq chiffres en 2018. L’heure est à la consultation interne. Report d’une année, délocalisation, toutes les pistes sont envisagées alors que le CEIA s’apprête à fêter 70 ans d’existence. Une décision est attendue en janvier. (CW)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x