L'article

La Finlande entre sécularisation et crise migratoire

La Finlande entre sécularisation et crise migratoire
 
22.05.17 - Dans ce pays où l’identité nationale est fortement liée à la foi luthérienne, l’Evangile défend ses acquis et se réinvente.
En 2017, la Finlande fête deux dates qui fondent son identité: en novembre, les cinq cents ans de la Réforme et le 6 décembre, les cent ans de l’indépendance (vis-à-vis de la Russie, à l’époque). «Ces deux anniversaires sont assez proches et dans de nombreux endroits, ils seront fêtés ensemble», annonce le pasteur Hannu Nyman de l’Eglise de Finlande.

Sous domination suédoise depuis le 12e siècle, la Finlande a suivi sans heurts son voisin et protecteur dans le protestantisme luthérien. Ce sont les Réformateurs qui ont christianisé le pays en profondeur.
Au 17e siècle, il fallait savoir lire la Bible pour pouvoir se marier. La théologie luthérienne des deux royaumes, politique et spirituel, impose une séparation des rôles de l’Eglise et de l’Etat. Ce qui n’empêche pas le président et le Parlement d’assister à un culte le jour de l’Indépendance, dans ce pays où il a longtemps été obligatoire d’être luthérien.

Sécularisation et rapprochement entre luthériens et évangéliques
L’introduction en Finlande d’un «mariage pour tous» le 1er mars dernier oppose désormais des chrétiens qui se demandent «si la Finlande est complètement perdue» et une société civile qui critique «son» Église car elle ne célèbre pas ces unions.

Aujourd’hui 72% des Finlandais se déclarent encore luthériens et la plupart rejettent l’autorité de la Bible. «Nous sommes un pays post-chrétien», reconnaît Maikki Kuitinen, pasteur à l’Église Saalem (photo) de la capitale Helsinki, la plus grande communauté pentecôtiste du pays avec ses 3600 membres. «Les chrétiens ont du mal à être une voix saine dans la société.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Ixène
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x