L'article

La Déclaration de Lausanne appelle à l’engagement social

La Déclaration de Lausanne appelle à l’engagement social
 
19.05.14 - La nécessité de l’enseignement social est au cœur de la Déclaration de Lausanne. Sans pour autant que ce texte nie le besoin de l’évangélisation. Quels ont été les impacts de l’inscription d’une «doctrine sociale» dans la Déclaration? La réponse de Daniel Hillion.
Découvrez sur ce site les autres articles de notre dossier consacré aux quarante ans du Mouvement de Lausanne.
La Déclaration de Lausanne, issue d’un congrès qui portait sur l’évangélisation du monde, inclut une section importante intitulée: «La responsabilité sociale du chrétien». Le texte reconnaît que les évangéliques n’ont pas toujours su accorder la place qu’elles méritaient aux questions sociales: «Nous reconnaissons avec humilité que nous avons été négligents et que nous avons parfois considéré l’évangélisation et l’action sociale comme s’excluant l’une l’autre». C’est pourquoi la Déclaration affirme nettement: «L’évangélisation et l’engagement sociopolitique font tous deux partie de notre devoir chrétien.»

Un appel à sortir de l’apathie
Cette section de la Déclaration de Lausanne frappe par son caractère doctrinal.
Elle fonde l’engagement social sur les doctrines de Dieu (Créateur et Juge), de l’homme (créé à l’image de Dieu et possédant ainsi une dignité intrinsèque), de l’amour du prochain et de l’obéissance à Jésus-Christ. L’ensemble de la révélation biblique est mobilisée pour justifier que les chrétiens s’engagent dans la société.
L’un des aspects les plus tranchants de la Déclaration tient à ce qu’il n’y est pas seulement question d’engagement social, mais aussi d’engagement sociopolitique. La Déclaration mentionne «la pauvreté de millions d’êtres» mais signale aussi «les injustices qui en sont la cause». Lors du congrès au Cap, en 2010, Samuel Escobar qui a fait partie du comité chargé de la rédaction de la Déclaration, a indiqué que beaucoup de personnes auraient voulu que l’on élimine cette référence aux causes de la pauvreté. Mais non: «Nous ne devons pas craindre de dénoncer le mal et l’injustice où qu’ils soient». La Déclaration de Lausanne ne laisse pas les chrétiens vivre dans l’apathie!

Un style de vie simple
Il convient de relever par ailleurs le souci d’équilibre de la Déclaration, qui distingue très nettement évangélisation et action sociale: rien n’est plus étranger à la Déclaration que cette idée d’évangéliser par des actes, comme si l’évangélisation n’était pas toujours de nature verbale. Plus encore, le texte n’hésite pas à affirmer que «dans sa mission de service sacerdotal, l’Eglise doit accorder la priorité à l’évangélisation» et rejette comme un «rêve orgueilleux et présomptueux l’idée que l’homme puisse jamais édifier sur terre un règne de paix et de bonheur».
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x