L'article

L'Europe, à majorité musulmane en 2040 selon l'ONU

L'Europe, à majorité musulmane en 2040 selon l'ONU
 
17.06.09 - La prédiction a été plus d’une fois relayée, notamment sur internet, par des chrétiens et des conservateurs sociaux. Le principal argument de cette thèse est de nature démographique: les immigrés, à 90% musulmans en Europe, ont une natalité supérieure et finiront par être majoritaires. Dans cette équation, un facteur joue cependant un rôle non négligeable: le phénomène de la sécularisation.
Le taux de fertilité combiné en Europe est de 1,38 enfants par femme, bien en-dessous des 2,1 nécessaires au remplacement des générations. Les pouvoirs publics sont conscients de ce problème aux multiples conséquences pour le fonctionnement de la société. Des trois pistes de solutions possibles, les politiques natalistes, le recul de l’âge de la retraite et l’immigration, seule la dernière est réaliste et investie.
Des leaders islamistes y voient une chance providentielle d’islamiser l’Europe sans violence, parmi eux le président libyen Mouammar Kaddhafi. Bernard Lewis, professeur à Oxford et «père des orientalistes», soutient aussi cette thèse, la hargne en moins. Un Nicolas Sarkozy serait convaincu que l’islamisation de l’Europe est inéluctable. Il l’aurait confié à Philippe de Villiers (d’après Famille chrétienne). Tous sortent la calculette pour déterminer le moment où la balance démographique basculera. Pour l’ONU, l’Europe sera à 55% musulmane en 2040, contre 5% aujourd’hui (avec l’adhésion possible de la Turquie).

La diversité ethnique subit aussi la sécularisation
Les démographes craignent pour leur part une instrumentalisation politique de telles données.
Car il est connu que les immigrants intègrent peu à peu les comportements et les normes du pays d’accueil. «Les croyants musulmans qui arrivent intègrent des normes de comportement qui nous sont propres», déclare Hermann-Michel Hagmann, auteur de Vieillir à la maison, c’est possible (Ed. St-Augustin). Le démographe Pierre Chaunu évoquait, il y a quelques années déjà, le fait que la deuxième génération des immigrés va acheter ses baguettes de pain en survêt’ le dimanche matin.
Des études plus récentes ont nuancé cette formule, à l’heure du retour du religieux où ce dernier sert à développer une affirmation identitaire.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: Famille musulmane de Belfast
 
En savoir plus

La dénatalité en question


Le recul des naissances est un phénomène global, qui touche également les pays émergents tels l’Inde ou le Brésil. Mais c’est en Europe qu’il est le plus avancé, suscitant des prises de positions parfois alarmistes, au niveau socio-économique plus encore qu’au niveau culturel et religieux.

D’après Véronique Riches-Flores, chef économiste Europe de la Société Générale, d’ici à 2050, le taux de dépendance (proportion de seniors inactifs par rapport à la population active) aura passé des 11% actuels à 25%. D’après certains, ce choc démographique va induire un déplacement des richesses spectaculaire de l’Europe vers les pays émergents.



(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x