L'article

L'Esprit et les dons: un débat clos?

L'Esprit et les dons: un débat clos?
 
22.06.15 - Depuis des décennies, le monde évangélique est divisé sur la question des dons de l’Esprit. Mais le dialogue est relancé par les théologiens Florent Varak et Robin Reeve. Ils cosignent, avec George Winston, un ouvrage entre «charismanie et charisphobie».
Le parler en langues, les prophéties et le don de guérison peuvent-ils encore se vivre aujourd’hui? Les dons particuliers existent-ils toujours? Ces questions divisent le monde chrétien depuis des décennies. Mais quelle est la situation aujourd’hui? Deux pasteurs et théologiens se sont prêtés à un exercice ardu en commentant un texte de George Winston, un ancien directeur de l’Institut biblique belge, pour le livre Les dons de l’Esprit, entre charismanie et charisphobie (éd. Maison de la Bible). Robin Reeve, enseignant à l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs, représente la frange charismatique, tandis que son collègue et ami Florent Varak, pasteur à Villeurbanne, s’oppose aux manifestations charismatiques modernes.

Un dialogue apaisé
Pour Robin Reeve, «le débat s’est bien apaisé ces dernières années. Un grand nombre d’Eglises évangéliques se sont ouvertes à la dimension charismatique, et les Eglises pentecôtistes ont appris à moduler leur manière de voir». Florent Varak le confirme: «Avant, le dialogue était impossible, parce que très émotionnel».
Lui-même reconnaît avoir eu des propos forts autrefois. «Je m’y oppose de façon assez virulente dans le livre que j’ai écrit il y a vingt ans (réd: «La foi charismatique», éd. Clé), parce qu’à l’époque les charismatiques disaient aux autres que le parler en langues était la preuve nécessaire de la présence de l’Esprit, et les Eglises se sont divisées sur ces questions». Il a évolué. «Même si je reste en désaccord, j’ai un peu plus de paix vis-à-vis de ceux qui disent vivre de telles choses.»
Pour les deux pasteurs, le temps est donc venu d’ouvrir à nouveau la discussion, dans le calme. «Il n’y a plus cette arrogance théologique de part et d’autre», se réjouit Robin Reeve. Florent Varak nuance: «Il y a bien sûr encore des personnes dans l’excès, en particulier chez les plus âgés qui gardent les schémas du passé». Mais il constate une évolution dans les discours. «Les éditions Farel ont récemment publié un livre d’un auteur pentecôtiste beaucoup plus modéré à ce sujet». Le dialogue s’est aussi apaisé en raison «d’une “charismatisation” du protestantisme évangélique contre laquelle les conservateurs ont capitulé», selon Robin Reeve. En outre, «les évangéliques travaillent plus ensemble, au sein de réseaux comme le CNEF ou le Réseau évangélique suisse», selon les auteurs. . Qui se connaît mieux se comprend mieux. Preuve en est la relation entre les deux hommes: «Nous avions commencé la rédaction du livre sans nous connaître. Lorsque nous nous sommes rencontrés, nous avons pu échanger nos avis et prendre conscience du nombre de points théologiques communs.»

Qu’est-ce qui fâche?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

L’ouvrage en deux mots

Le livre Les dons de l’Esprit, entre charismanie et charisphobie replace le mouvement charismatique dans une perspective biblique, mais aussi historique. George Winston aborde tous les aspects qui unissent ou divisent au sujet des dons de l’Esprit, du baptême de l’Esprit et du miraculeux aujourd’hui. Il se penche sur un grand nombre de passages bibliques, afin d’apporter un éclairage aussi clair que possible. Florent Varak et Robin Reeve apportent, en commentaires, un éclairage bien argumenté quant à la position théologique qu’ils défendent. Un excellent ouvrage qui stimule la réflexion et la lecture approfondie de la Bible, tout en ouvrant la porte au dialogue entre Eglises.
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x