L'article

L’Erythrée, Corée du Nord africaine

L’Erythrée, Corée du Nord africaine
 
25.06.18 - Violemment persécutés, les chrétiens érythréens vivent leur foi en secret ou fuient leur pays en direction de l’Europe.
C’est un «triste anniversaire» qui s’est fêté le 24 mai dernier, selon Portes Ouvertes: l’Erythrée célébrait ses vingt-cinq ans d’indépendance, alors que les 5,5 millions d’habitants de ce petit pays de la corne d’Afrique vivent depuis l’indépendance sous un régime dictatorial très strict.

Des cultes interdits
Les religions n’y ont pas bonne presse. Environ la moitié de la population est musulmane (sunnite), l’autre moitié (46%) étant chrétienne, principalement orthodoxe, en lien avec les coptes d’Ethiopie et d’Egypte. Le gouvernement érythréen reconnaît quatre cultes officiels: musulman, orthodoxe, catholique et luthérien.
Tous les autres cultes sont interdits, leurs membres pouvant être «arrêtés, interrogés, les maisons perquisitionnées, les biens saisis, avec le risque de mourir pour sa foi», explique Philippe Fonjallaz, directeur de Portes Ouvertes en Suisse. «Un chrétien dont l’Eglise n’est pas reconnue doit vivre sa foi cachée», poursuit-il, estimant que l’Erythrée peut être qualifiée de «Corée du Nord africaine».

Persécutions et mensonges
Quand un croyant est arrêté, «on perd souvent sa trace» poursuit Philippe Fonjallaz. Certains sont emprisonnés dans des containers maritimes, dans des conditions de chaleur qui rendent leur survie impossible. D’autres sont envoyés dans des camps de travaux forcés. Mille chrétiens sont aujourd’hui emprisonnés, alors que plusieurs milliers ont été arrêtés, certains sont morts en détention, d’autres libérés.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x