L'article

L’Eglise s’est-elle totalement affranchie du racisme?

L’Eglise s’est-elle totalement affranchie du racisme?
 
19.11.18 - La Bible enseigne un corps du Christ uni. Mais en pratique, il est parfois difficile de faire fi des arrières-pensées teintées de racisme,
et ce souvent malgré nous. Comment les Eglises se doivent-elles de surmonter les barrières ethniques pour vivre enfin la communauté?
«Les Eglises rencontrent de plus en plus de défis liés à la réalité multiculturelle. De plus, le nombre des Eglises issues de la migration est en constante évolution en Suisse romande et ailleurs», constate le professeur Nirine Jonah, organisateur le 6 octobre d’une journée d’étude à la Haute école de théologie (HET-PRO) sur le thème: «L’Eglise, à la croisée des cultures».

Eglises dites «ethniques»
En 2013 déjà, dans le chapitre «Racisme» de l’ouvrage collectif La foi chrétienne et les défis du monde contemporain (éd. Excelsis), le théologien français Alain Nisus évoquait «le phénomène de création de plusieurs Eglises issues de l’immigration, souvent qualifiées “d’ethniques”». Il précisait que «ceux qui fréquentent ces Eglises dites “ethniques” évoquent parfois le racisme dont ils ont été l’objet dans les Eglises “autochtones” comme cause de leur départ».

L’image de Dieu sur nous
Du racisme dans une Eglise? Pourtant, d’après la Théologie Systématique (éd. Impact) de John MacArthur et Robert Mayhue, «le racisme est un péché détestable car il nie la pleine personnalité de certains groupes humains, violant ainsi la dignité de tous les porteurs de l’image de Dieu».
Interrogé sur le sujet, le doyen de la HET-PRO, David Richir abonde dans ce sens: «Ce qui fait de nous des humains, c’est avant tout ce souffle de vie que Dieu nous a communiqué.» Peu importe l’ethnie ou la culture.
Et de rappeler cette exclamation de l’apôtre Paul: «Il n’y a plus ni Juif ni non-Juif, ni esclave ni libre, ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ» (Gal. 3, 28).

Un racisme moderne?
Mais alors, à la lumière de l’enseignement biblique, peut-on conceptuellement parler de racisme dans une Eglise? Comme le décrit Alain Nisus, il existe plusieurs types de racismes qui ont tous la particularité d’établir «des corrélations entre certains traits physiques et certaines caractéristiques intellectuelles, morales ou certains comportements». Bien entendu, peu de personnes - surtout chrétiennes - se permettraient encore aujourd’hui d’affirmer que «les capacités du cerveau sont plus importantes chez les blancs que chez les noirs». Et pourtant, «il n’a pas suffi d’affirmer la similitude (sur le plan biologique et génétique) de tous les membres de l’espèce humaine pour faire disparaître le racisme», poursuit-il.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x