L'article

L’avènement de Bolsonaro, un an et demi plus tard

L’avènement de Bolsonaro, un an et demi plus tard
 
23.03.20 - Portés par les espoirs de leur président, les évangéliques brésiliens semblent cependant plus que jamais divisés, l’effet de polarisation se déployant dans toute la société.

Photo: Jair Bolsonaro a participé à la Marche pour Jésus à São Paulo le 20 juin 2019
Les Eglises évangéliques brésiliennes sont-elles devenues partisanes? 70% des évangéliques brésiliens ont voté pour Jair Bolsonaro en automne 2018 et la question semble toujours d’actualité. Près d’un tiers des Brésiliens se disent évangéliques et ce qualificatif recouvre des obédiences très diverses. Mais dix-huit mois plus tard, les électeurs déchantent.
La cote de popularité du président est en net recul et les Eglises s’en trouvent divisées.
C’est bien un effet de polarisation qu’analyse Alexandre Miglioranza, pasteur brésilien de l’Eglise baptiste La Bonne Nouvelle à Montpellier: «Une partie des évangéliques qui votent plutôt à droite se sont identifiés à Jair Bolsonaro. Même si celui-ci n’est pas membre d’une église évangélique, ces chrétiens le voient comme un envoyé de Dieu venu christianiser la société, parce qu’il défend une vision conservatrice du christianisme, notamment les valeurs familiales. Ils confondent la moralité avec l’Evangile.» En conséquence, la croissance des évangéliques s’est répercutée au Parlement, portant à 89 le nombre de députés déclarés évangéliques en 2019, contre 12 en 1982. «Le changement est perceptible dans toutes les Eglises, avec des restrictions à la liberté d’expression, des patrouilles idéologiques et une violence estampillée dans les médias», ajoute Cicero Duarte, ancien secrétaire de la convention baptiste de São Paulo, actuellement pasteur à l’Eglise évangélique libre de Béziers.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Youtube
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x